SCEAUX-SUR-HUISNE : LA COUR, de la villa au manoir

Cliquez pour agrandir l'image Le manoir de la Cour surplombant la vallée de l'Huisne ©PB Fourny

Cliquez pour agrandir l'image Le plan des thermes de la villa antique de Sceaux-sur-Huisne et les fondations ©PB Fourny

Cliquez pour agrandir l'image Les armoiries de la famille du Bouchet ©PB Fourny

Cliquez pour agrandir l'image L'appareillage antérieur au Xe siècle au sous-sol ©PB Fourny

Cliquez pour agrandir l'image La cave voûtée sous le manoir ©PB Fourny

Cliquez pour agrandir l'image Le manoir de la Cour ©PB Fourny

L'ancien manoir seigneurial de la Cour, à Sceaux-sur-Huisne, s'élève sur les fondations d'un bâtiment plus ancien encore bien visibles, avec des lits de moellons très réguliers alternant avec des rangées de briques. Cette mise en œuvre, assurément antérieure au Xe siècle, pourrait même remonter à l'époque gallo-romaine si on les associe aux fondations de thermes exhumées au XIXe siècle à quelques dizaines de mètres seulement. Selon les archéologues, l'ensemble des vestiges aurait pu appartenir à une même villa (grand domaine agricole) du Haut Empire.

L'examen des maçonneries du manoir révèle que celui-ci a été modifié à de multiples reprises jusqu'à la période moderne : à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle, la famille du Bouchet fait sculpter ses armoiries, "d'azur à trois annelets de sable", de part et d'autre d'une porte. A la même époque, la demeure n'est plus occupée ou seulement occasionnellement, mais conservée probablement comme symbole du pouvoir seigneurial dans le bourg. Malgré un violent incendie en 1870, un long abandon et les reprises des années 1977, le manoir a été conservé et constitue aujourd'hui un maillon clé pour la compréhension du développement de Sceaux, de la villa gallo-romaine au bourg féodal.
En savoir plus : parcours découverte le 18 mai 2019 - conférence d'un archéologue suivie d'une visite du bourg.


Retour