Conserver le patrimoine : les aides de la Région

Cliquez pour agrandir l'image Pouancé, Petite cité de caractère (Maine et Loire), homologable au 1er janvier 2018, va bénéficier du dispositif Centre ancien protégé (CAP) pour six années ©Bruno Rousseau Département 49

Cliquez pour agrandir l'image Montreuil Bellay, Petite cité de caractère ©Bruno Rousseau Département 49

Cliquez pour agrandir l'image Le château de Sainte-Suzanne et les remparts (Mayenne) ©Y. Guillotin

Cliquez pour agrandir l'image Mouchamps, le bourg ©JP Berlose

Cliquez pour agrandir l'image Luché-Pringé, l'église

La Commission permanente du 13 juillet a notamment voté 790 395 € pour les aménagements urbains de 16 Petites cités de caractère et 464 831 € pour restaurer des édifices protégés.


Des aménagements des Petites cités de caractère…

La Commission permanente du 13 juillet a voté 790 395 € pour les aménagements urbains de 16 Petites cités de caractère.
La Région apporte aux quarante-deux petites cités de caractère un financement des opérations ponctuelles d’aménagement urbain afin d’accroître la qualité touristique de ces communes. Seront notamment aidés à hauteur de 90 000 € : Montreuil Bellay, Ombrée d’Anjou pour Pouancé(Maine et Loire), Luché Pringé (Sarthe) et Mouchamps (Vendée).
… à la rénovation du bâti
Ombrée d’Anjou pour Pouancé, Petite cité de caractère (Maine et Loire), homologable au 1er janvier 2018, va bénéficier du dispositif Centre ancien protégé (CAP) pour six années.
Les Petites Cités de Caractère  peuvent prétendre à une opération Centre ancien protégé (CAP) pour 2 ans* ou 6 ans**, permettant aux particuliers et aux associations d’obtenir des aides régionales et communales pour restaurer extérieurement les immeubles d’intérêt architectural.
Ces dispositifs permettent de valoriser un patrimoine rural exceptionnel et de distinguer le tourisme de qualité porté par la marque Petites cités de caractère.
Liens vers les dispositifs et l’article Patrimoines révélés
*CAP pour 2 ans : Baugé en Anjou (Baugé), Montreuil Bellay, Mauges sur Loire (St Florent le Vieil), Chailland, Lassay-les Châteaux, St Denis d’Anjou, Ste Suzanne et Chammes (Ste Suzanne), Mallièvre, Pouzauges et Vouvant,
**CAP pour 6 ans : Batz sur Mer (Loire Atlantique),  Aubigné sur Layon (Maine et Loire) et Ombrée d’Anjou (Pouancé).

 

Monuments historiques : 464 831 € pour restaurer des édifices protégés

La Région accompagne, en partenariat avec l’État et les Départements, les propriétaires publics et privés pour la restauration des édifices protégés au titre des monuments historiques. Seront notamment aidés : l’église du Croisic (Loire Atlantique), l’Hôtel Dieu de Baugé en Anjou (Maine et Loire), les remparts du château de Sainte Suzanne (Mayenne), le château de Chéronne à Tuffé Val de Chéronne (Sarthe), les châteaux de la Cantaudière à Moutiers les Mauxfaits et de Talmont Saint Hilaire, l’abbaye Saint Jean d’Orbestier du Château d’Olonne et l’église de Magnils Reigniers (Vendée).


Retour