L’ancienne église de Saint-Sulpice des Landes (44) : des peintures murales exceptionnelles

Cliquez pour agrandir l'image Le décor peint de l'ancienne église ©Denis Pillet - Région des Pays de la Loire

 

Le décor peint de l'ancienne église du Vieux-Bourg de Saint-Sulpice-des-Landes témoigne de la vie intellectuelle et religieuse au XVe siècle. Classé monument historique, acquis par le Département de Loire-Atlantique pour sa sauvegarde, l'édifice dévoile ses secrets grâce à l'étude de ses peintures murales dans le cadre d'un partenariat avec la Région des Pays de la Loire et à la publication d'un ouvrage.


Trois questions à Christian DAVY, docteur en histoire de l'art et chercheur au service du Patrimoine de la Région et spécialiste du décor médiéval peint.

Quel intérêt présente le décor peint de Saint-Sulpice-des-Landes ?
Les peintures murales couvrent encore la quasi-totalité des murs et de la voûte : une surface d'environ 400 m2 est  visible aujourd'hui malgré les vicissitudes du temps. Le décor résulte de trois campagnes successives distinctes. La première a été réalisée entre 1447 et 1456, la seconde peu  après 1456 et la troisième à la fin du XVe ou au début du XVIe siècle. Il est exceptionnel de par sa multiplicité, son étendue et sa qualité, contrastant avec la modestie du bâtiment religieux extérieur.
Que représentent les peintures murales ?
Pas moins d'un cinquantaine de scènes content sur les parois l'histoire de la Rédemption de l'homme après sa faute originelle. Des thèmes  iconographiques rares sont représentés : l'archange Michel donnant des outils de travail à Adam et Eve, l'accueil du Christ par Dieu  le Père devant la Jérusalem céleste, le sort de Judas ou la multiplicité des apparitions du Christ ressuscité. Ces choix iconographiques témoignent d'une volonté forte de transmettre au public un message éclairé à une communauté réduite, sans doute pauvre et peu instruite. Le commanditaire pourrait être le seigneur de la Motte-Glain. Les peintres, même s'ils restent inconnus, doivent être considérés comme de véritables artistes.
Quelle est la technique utilisée ?
Les peintres utilisent une technique courante au Moyen Âge qui débute à la fresque pour les fonds et les aplats. Ensuite ils passent à une peinture sur enduit sec pour réaliser les détails.  Ceci explique l'usure avancée de la matière picturale, qui le plus souvent ne laisse voir que les aplats colorés des premières couches tandis que les détails originels ont disparu. 
Visiter l'église de Saint-Sulpice des Landes :
L'ancienne église du Vieux-Bourg de Saint-Sulpice-des-Landes sera ouverte par le Conseil départemental pour les journées du patrimoine les samedi 18 et dimanche 19 septembre de 14h et 18h. Gratuit. Contact : 02 40 28 20 20
En savoir plus :
Christian DAVY, L'église de Saint-Sulpice-des-Landes, édition Grand patrimoine de Loire-Atlantique, 2016. 10 €

Retour