Patrimoines matériels et immatériels : de la stratégie régionale à l’action

Cliquez pour agrandir l'image La criée du Croisic ©D. Pillet

La Région des Pays de la Loire participe activement à la préservation, la restauration et la valorisation de tous les patrimoines : matériels et immatériels. La stratégie culturelle régionale votée en juin 2017 a permis d’intégrer les attentes de la société et des acteurs eux-mêmes. La Région s’engage en effet dans le développement d’une politique volontariste en matière de patrimoine culturel immatériel.

En concertation avec l’ensemble des partenaires agissant dans ce secteur en Pays de la Loire, la Région favorise par le biais de ses dispositifs financiers la recherche ethnographique et l’enrichissement des bases de données régionales avec les fonds photographiques, visuels et sonores réunis par les acteurs institutionnels et associatifs.

Afin de prendre davantage en compte les éléments liés aux usages, aux pratiques et aux savoirs, tels que définis par l’Unesco, des opérations d’inventaire unissant le patrimoine culturel matériel et le patrimoine culturel immatériel seront initiées. En associant au chercheur de l’Inventaire un ethnologue, cette démarche permettra de renouveler de façon novatrice l’approche du patrimoine. Par ailleurs, la Région apportera son soutien à l’émergence d’une dynamique collective régionale portant sur le patrimoine ethnologique et immatériel afin de développer une activité d’expertise et de valorisation du patrimoine en réseau.  En parallèle à cette démarche, le Conseil régional accompagnera spécifiquement l’étude relative à la création d’un programme global de recherche, de formation et de valorisation du patrimoine immatériel en Pays de la Loire.

Les ports maritimes de Loire-Atlantique et de Vendée

L’importance du littoral en Pays de la Loire a déjà amené l’Inventaire à se pencher sur le patrimoine de ce territoire singulier, avec l’étude des îles d’Yeu et de Noirmoutier, ou celle de l’architecture balnéaire. En écho à la nouvelle stratégie maritime régionale votée en juin 2018, une étude des ports maritimes de Loire-Atlantique et de Vendée complètera utilement cette connaissance. Elle s’appuiera sur la variété des typologies (ports de défense, port de commerce, port de pêche, port de plaisance), mise en réseau avec celle des autres forts de la façade atlantique. Elle concernera bien sûr les aménagements portuaires, mais aussi l’urbanisme et l’habitat, les bateaux, et plus largement les activités et la culture liées aux ports.




Retour