Saint-Calais (72) : cure de jouvence pour le centre-ville de la Petite cité de caractère

Cliquez pour agrandir l'image Les aménagements autour de la mairie de Saint-Calais ©Mairie de Sant-Calais

Cliquez pour agrandir l'image Saint-Calais Petite cité de caractère de la Sarthe

Cliquez pour agrandir l'image Saint-Calais, les aménagements de la rue des halles ©Mairie de Saint-Calais

A Saint-Calais, le cœur de ville revit. Des commerces rouvrent et des maisons inoccupées sont rachetées et rénovées. Homologuée Petite cité de caractère, Saint-Calais a bénéficié d’aides régionales pour ses aménagements urbains et de l’intervention d’un architecte du patrimoine. La Région investit également dans la conservation de son patrimoine protégé.

Saint-Calais a entamé la restauration de son centre avec les conseils d’un architecte du patrimoine, employés par l’association des Petites cités de caractère. Celui-ci accompagne gratuitement tous les habitants dans leurs projets de travaux. Il vient sur place tous les mois pour analyser l’évolution architecturale des immeubles et leur redonner un intérêt qualitatif. Après la rénovation de la maison de la presse dans un bâtiment du XVIe siècle, six nouveaux commerces ont rouverts.
Au titre des aménagements urbains des Petites cité de caractère, la Région est intervenue à hauteur de 300 000 €, pour près de 900 000 € d’investissements de 2009 à 2016. Le dispositif Centres anciens protégés des Petites cités de caractère a aussi contribué à cette dynamique. Vingt-quatre immeubles situés dans le Site patrimonial remarquable ont été restaurés.
Et ces travaux profitent à l’économie locale et opèrent un effet de levier.

Arrêter les lotissements

Les façades ravalées et les vitrines restaurées ont rendu toute son attractivité au bourg.
Constatant que beaucoup de maisons restaient vides dans le centre, la Ville a également mené une politique foncière en rupture avec les lotissements. Depuis 2014, 250 maisons ont été rachetées dans le centre-ville dont l’embellissement s’accompagne de la restauration du riche patrimoine de Saint-Calais.

La Région investit également dans la restauration du patrimoine protégé au titre des monuments historique. Après la halle aux grains, l’église Notre-Dame fait l’objet d’un chantier de restauration depuis 2016 et mené sur quatre ans. Ces deux chantiers s’élèvent à près de 900 000 € de travaux, pris en charge par l’Etat, le Département et la Région pour plus de 292 000 €.

Les Petites cités de caractère

La marque Petites cités de caractère distingue un tourisme de qualité dont la Région des Pays de la Loire accompagne aménagement urbains et rénovation du bâti. Actuellement il y a 43 petites cités de caractère (PCC) en Pays de la Loire dont 36 homologuées et 7 homologables, dont une nouvelle PCC homologables en 2018 : Saint-Léonard-des-Bois (72).
La Région aide les Petites cités de caractère grâce à deux dispositifs :
  • Les aides aux aménagements urbains des PCC : 30 % de 300 000 € HT maximum de travaux par an. La Région apporte aux quarante-trois petites cités de caractère homologuées ou reconnues homologables par la Commission régionale des Petites cités de caractère et qui ont un site patrimonial remarquable sur leur territoire, ou une dérogation dans l’attente de cette création, un financement des opérations ponctuelles d’aménagement urbain afin d’accroître la qualité touristique de ces communes.

  • Dispositif en faveur des Centres anciens protégés : actuellement, ce sont 10 Petites cités de caractère « Petites cités de caractère » qui bénéficient de ce dispositif, ce qui permet aux particuliers et aux associations d’obtenir des aides régionales pour restaurer extérieurement les immeubles d’intérêt architectural.


Retour