Maison dite villa balnéaire Ker Vary

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été édifiée en 1896 par l'architecte baulois Georges Lafont. Une chapelle fut ajoutée en partie nord au début du 20e siècle, elle sert actuellement de bureau. En fond de parcelle est érigée une écurie pour deux chevaux et le logement du cocher à l'étage. L'intérieur de la villa est remarquablement entretenu. Elle est publiée dans le recueil <>Villas et cottages des bords de l'océan<> et photographiée par Jules Durupt en 1898.
Auteur Historique :

Lafont Georges (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et deux étages sur sous-sol. Cette villa "dissymétrique gothique" (cf. typologie) est implantée sur le boulevard de mer en mitoyenneté avec "Les Marguerites" à l'ouest. Un jardinet la borde sur l'avenue Bouchardat. Les murs sont montés en moellons avec des chaînages en granite taillé. Les encadrements des baies sont en pierre de taille. La toiture est recouverte d'ardoises disposées en losange. A l'ouest, les crossettes du pignon découvert sont soutenues par deux colonnettes de granite et des mâchicoulis en pierre taillée encadrent la tour d'angle à l'est qui est coiffée d'un toit en pavillon à double égout. Celui-ci est terminé par un grand épi de faîtage en zinc. Quatre créneaux joignent le pignon découvert et la tour. L'oriel et ses faïences en façade sud ont disparus. Sur le mur est, à l'étage de la tour, une statue en bois sculpté de la Vierge à l'Enfant est protégée par un auvent. Au rez-de-chaussée le porche d'entrée en bois découpé et sculpté protège le perron. L'avant-corps de l'angle nord-est est recouvert d'un toit en pavillon avec brisis et terrasson et il est surmonté d'un épi de faîtage en bois sculpté. L'oriel de cet avant-corps est en bois sculpté.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

moellon ; granite

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; pignon découvert ; toit en pavillon ; noue

Partie de plan :

plan massé

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Pavie

Adresse :

François-André

Rue :

François-André

Latitude :

47,28178994 X

Longitude :

-2,40085519 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation ; couverture

Situation juridique :

propriété privée