Maison dite villa balnéaire Ker Louisic

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été construite en 1906 par l'architecte baulois Georges Lafont et son associé et ancien élève André Chauvet pour le professeur Thiroloix, ami de Lucien Guitry et célèbre médecin parisien qui vint spécialement à La Baule pour soigner un patient et décida d'y rester en villégiature. A la demande de Sacha Guitry, invité par Louis Lajarrige, une avenue de La Baule-les-Pins porte son nom. Etat et entretien remarquables. Fonds Le Gouic (non inventorié). Villa signée.
Auteur Historique :

Lafont Georges (architecte) ; Chauvet André (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et deux étages et sous-sol. Cette villa "dissymétrique gothique et médiévale" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un grand jardin bordé à l'ouest par l'avenue Malherbe n° 8 et 10 et au sud par la place Pasteur. Le rez-de-chaussée est surélevé d'un demi étage par le sous-sol. La toiture est couverte d'ardoise et les murs sont en moellons de granite avec les baies en appareillage mixte pierre et brique. A l'ouest de la façade sud un pignon couvert par une demi-croupe et un épi de faîtage en zinc forme avant-corps. Au deuxième étage ce pignon est recouvert d'un pan-de-bois orné d'une ferme sculptée. A l'est la tour d'angle à toit en pavillon surmonté d'un clocheton avec épi de faîtage en zinc est aussi ornée d'un pan-de-bois en encorbellement avec croix de Saint-André et cercles. Les baies du rez-de-chaussée et de la tour sont en appareillage de pierre taillée et les linteaux correspondants sont sculptés de bille. Les abouts des deux murs gouttereaux du pignon sud sont en débord et sur chacun un écu taillé dans la pierre marque le niveau du plancher. Une large terrasse en pierre et granite avec garde-corps en bois tourné est placée devant la tour et se cale sur le côté de l'avant-corps. On y accède par un large escalier face à la porte d'entrée au centre. Sur le mur ouest un porche de deux colonnes et quatre pilastres carrés avec chapiteaux sculptés de vague, de coquille Saint-Jacques et de goémon est surmonté d'un oriel tout en moellon de granite. La tour est renforcée par un contrefort en moellon de granite et les architectes ont signés au-dessus de ce dernier. Des niches entourent de part et d'autre la travée centrale.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

moellon ; pierre

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; pignon couvert ; toit en pavillon ; demi-croupe

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 2 étages carrés

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Pavie

Adresse :

Pasteur

Rue :

Pasteur

Latitude :

47,28349486 X

Longitude :

-2,40183200 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation ; porche ; tourelle ; couverture

Situation juridique :

propriété privée