Maison dite villa balnéaire Villa Marthe

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa est dessinée par l'architecte baulois René Perrey pour Louis Lajarrige. Elle abrite les bureaux de la société immobilière de la Baule-les-Pins qui vend les terrains ; sa toiture était garnie d'épis de faîtage de Filmont (Caen) elle était le symbole de l'architecture à développer dans le lotissement un "anglo-normand" (cf. typologie) moderne.
Auteur Historique :

Perrey René (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage sur sous-sol. Cette villa "dissymétrique anglo-normande" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin bordé au nord par l'avenue Sarah Bernhardt n° 24. La couverture est en tuile plate et ornée en bout de faîtage par des épis. Les murs sont en moellons au rez-de-chaussée et d'enduit à l'étage. Au sud de la façade ouest, un pignon couvert est décoré d'un faux pan-de-bois en béton en encorbellement sur le rez-de-chaussée. La porte d'entrée est logée au fond de la véranda entre le pignon au sud et une tour d'angle à base octogonale au nord. Sur la façade nord un autre pignon couvert est décoré d'un faux pan-de-bois en béton. La tour et les pignons sont percés de trois fenêtres chacun. Les cheminées sont couvertes de tuile plate.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile plate mécanique

Type de couverture :

toit à longs pans ; pignon couvert ; noue

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; étage de comble

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement La Baule-les-Pins

Adresse :

Grande-Dune

Rue :

Grande-Dune

Latitude :

47,28216185 X

Longitude :

-2,36839314 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation

Situation juridique :

propriété privée