Maison dite villa balnéaire La Maritaye puis Le Logis Saint-Clair

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa est dessinée par l'architecte baulois Georges Meunier vers 1926. Elle est publiée dans la revue <>L'Encyclopédie de l'architecture<>.
Auteur Historique :

Meunier Georges (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage sur rez-de-jardin. Cette villa "dissymétrique provençale" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin bordé à l'est par l'avenue d'Alsace n° 10. Les murs sont recouverts d'enduit rose et le soubassement est en moellons. La couverture est en tuile canal et une corniche soutient un rang de génoise à chaque pan de toiture. Au devant de la façade sud une vaste terrasse est pavée d'ardoises rectangulaires (format 1 sur 3) assemblées à angle droit par le milieu et de seize carreaux de terre cuite en remplissage. Sur cette façade une tour carrée pigeonnier est encadrée à l'est par un petit bâtiment (une travée) avec escalier extérieure sur sa façade est menant à une loggia en haut de ce bâtiment et à l'ouest par un large bâtiment (quatre travées) dont trois donnent sur une loggia comprenant un baie libre et deux fenêtres plein-cintre. La baie libre est fermée par une grille en fer forgée à barreaux droits, ondulés et obliques. Le séjour donnant sur la terrasse à travers le porche est haut de deux étages. Les fenêtres sont fermées par des grilles à barreaux verticaux et de forme bombée vers l'extérieure en partie basse (grille espagnole). La façade est, est percée d'une porte d'entrée en bois à deux vantaux sculptés et encadrée par une moulure en granite taille. De part et d'autre de cette porte deux fenêtres éclairent au sud une chambre et au nord une salle de bains. Sur la façade nord, un escalier mène de la courette du rez-de-jardin à la galerie du rez-de-chaussée. En retour de cette façade un bâtiment annexe est terminé par un porche ouvrant sur la forêt de pins.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans

Partie de plan :

plan massé

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement La Baule-les-Pins

Adresse :

Limousin

Rue :

Limousin

Latitude :

47,28228630 X

Longitude :

-2,37265756 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation

Situation juridique :

propriété privée