Hôtel de voyageurs dit l'Atlantic Hôtel

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
L'architecte baulois Georges Meunier dessine le seul hôtel au cachet breton à La Baule-les-Pins sept ans après le lancement du lotissement. Fermé pour la saison 1996. Les plans sont consultables aux archives municipales : autorisation de construire n° 193 du 23 avril 1930. Un projet de réhabilitation est en cours en 1999.
Auteur Historique :

Meunier Georges (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et trois étages sur sous-sol. Cet hôtel "symétrique breton" (typologie) est implanté au milieu d'un jardin bordé au sud par l'avenue des Améthystes n° 7. La toiture à forte pente est en ardoise et percée de deux niveaux de lucarnes dont deux travées au sud et trois travées à l'est. Les murs sont recouverts d'enduit. A l'angle sud-est un pignon avec ses angles chanfreinés est en avant-corps et une porte plein-cintre marque l'entrée. Sur la façade sud, une autre porte plein-cintre est précédée d'une terrasse. Sur la façade est deux portes plein-cintre ouvrent sur une terrasse recouverte d'une véranda vitrée.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; pignon découvert

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré ; 2 étages de comble

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement La Baule-les-Pins

Adresse :

Flandres

Rue :

Flandres

Latitude :

47,27974581 X

Longitude :

-2,37470144 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

pignon

Situation juridique :

propriété privée