Maison dite villa balnéaire La Grande Mare actuellement immeuble à logements

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
L'architecte baulois Georges Meunier dessine cette villa en 1930 pour la chanteuse Yvette Renault. Le nom de la villa est tiré d'une mare au pied de la dune sur laquelle la villa est construite. Un grand jardin empli de fleurs l'entoure. Le jardin est publié dans la revue <>L'Illustration<> en 1932 (jardins) et la villa dans <>Les Echos de la Baule<>. Détruite elle est remplacée par l'immeuble "La Grande Mare".
Auteur Historique :

Meunier Georges (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage sur sous-sol. Cette villa "dissymétrique provençale" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin bordé à l'est par l'avenue du Professeur Thiroloix n° 2. La couverture est en tuile canal et les murs sont recouverts d'enduit rose. La façade sud-ouest comporte à l'est une tour belvédère entourée au rez-de-chaussée d'une véranda soutenue par quatre piliers galbés. A l'étage une autre véranda circulaire est soutenue par quatre piliers galbés séparant des baies plein-cintre. A l'ouest une grande loggia est soutenue par quatre piliers galbés et est reliée au jardin par un escalier. Le portail d'entrée forme une arche en moellons avec un enduit rose.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse mécanique

Type de couverture :

toit conique ; toit à longs pans ; noue

Partie de plan :

plan massé

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement La Baule-les-Pins

Adresse :

Peupliers

Rue :

Peupliers

Latitude :

47,27821197 X

Longitude :

-2,35857464 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

portail

Situation juridique :

propriété privée