Maisons dites villas balnéaires Ty Ra et Ty Ra Bihan

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
La première villa est édifiée vers 1900 pour M. Robert André puis transformée par l'architecte baulois Paul-Henri Datessen vers 1925. Une autre villa "Ty ra Bihan" (qui signifie la petite maison Ra, en breton) est située plus au nord sur la parcelle. Elle sont publiées dans le recueil <>Villas<> et dans la revue <>L'Illustration<> en 1929. Les plans sont consultables aux archives départementales de Loire-Atlantique 169 J 4 et 169 J 28.
Auteur Historique :

Datessen Paul-Henri (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et trois étages sur sous-sol. Cette villa "dissymétrique bretonne" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin. Au nord elle touche l'avenue de la Voie-Lactée au n° 12. La toiture est en ardoise et les murs sont recouverts d'enduit. A l'ouest de la façade sud un pignon découvert avec crossette en granite forme avant-corps. Au rez-de-chaussée une large fenêtre cintrée à deux meneaux est surmontée par deux fenêtres à l'étage puis une fenêtre au deuxième puis un oculus dans les combles. A l'est une véranda est soutenue par une colonne de section octogonale en granite et surmontée par une loggia à l'étage. A l'ouest du pignon un escalier mène à un porche abritant la porte d'entrée. Au centre de la façade ouest un pignon découvert avec crossette en granite est encadré par deux pentes de toit au deuxième étage et percé de plusieurs petites fenêtres. Au nord de cette villa une autre villa "bretonne dissymétrique" (cf. typologie) possède à l'est de sa façade sud un escalier extérieur précédant un pignon découvert avec crossette en granite qui est percé d'une porte-fenêtre et d'une fenêtre. Sous l'escalier une fenêtre puis une porte au centre et à l'ouest une autre fenêtre surmontée d'une lucarne à pignon découvert sont précédées d'une large terrasse aux murs en moellons. Sous la terrasse est logé un garage à voiture avec baie plein-cintre. Au fond la villa un appentis avec loggia ouverte au sud forme avant-corps sur la façade ouest.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; étage de comble

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement des Dunes d'Escoublac

Adresse :

Docteur-René-Dubois

Rue :

Docteur-René-Dubois

Latitude :

47,28126122 X

Longitude :

-2,38391902 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée