Maison dite villa balnéaire L'Ourida

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte baulois René Perrey vers 1926 et publiée dans le recueil <>Villas modernes de la Côte d'Amour<>.
Auteur Historique :

Perrey René (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage. Cette villa "dissymétrique coloniale" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin. La toiture est en terrasse et une corniche la ceinture. Les murs sont recouverts d'enduit sauf le soubassement en moellons. A l'est de la façade nord, une pergola en bois soutenue par deux piliers surplombe une terrasse sur laquelle s'ouvre une porte-fenêtre qui est surmontée à l'étage par un balcon terrasse. A l'ouest deux fenêtres sont jointes par un même appui de fenêtre qui se retourne sur la façade ouest pour une autre fenêtre. A l'étage même appui pour deux fenêtres dans l'angle nord-ouest. Une porte-fenêtre donne sur la terrasse d'étage sur le mur nord en retrait et une fenêtre sur le mur est. La pergola "art déco" a disparue.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

ciment en couverture

Type de couverture :

terrasse

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement La Baule-les-Pins

Adresse :

Chambord

Rue :

Chambord

Latitude :

47,28469815 X

Longitude :

-2,38018575 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

fabrique de jardin

Situation juridique :

propriété privée