Immeuble à logements, magasin de commerce

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cet immeuble a été dessiné par les architectes nantais installés à la Baule Ferdinand Ménard et Emile Le Bot vers 1913 pour le fleuriste Huchet.
Auteur Historique :

Ménard Ferdinand (architecte) ; Le Bot Emile (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et deux étages sur sous-sol. Ce bâtiment "symétrique traditionnel" (cf. typologie) est implanté sur rue, mitoyen au nord et bordé au sud par l'avenue des Houx. La toiture est en ardoise de les murs sont en moellons. Au centre de la façade est un pignon couvert avec une demi-croupe est percé de deux portes-fenêtres gémellées avec un linteau en brique formant plein-cintre et ouvrant sur un balcon en bois avec garde-corps en bois sculpté et soutenu par des consoles en bois. Sous un bandeau pierre une frise en faïence à motifs floraux ceinture le bâti sous la toiture. A l'étage de part et d'autres du pignon deux portes-fenêtres ouvrent chacune sur un balcon en bois avec garde-corps en bois sculpté. Entre les deux balcons une fenêtre est abritée sous le balcon de combles. Sur la façade sud un pignon couvert par une demi-croupe est percé d'une fenêtre et à l'étage de deux portes-fenêtres ouvrant sur de balcons en bois. Le magasin a été transformé et le garde-corps des balcons a perdu ses courbes en bois sculpté.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

moellon

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; noue

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Hennecart

Adresse :

Général-de-Gaulle

Rue :

Général-de-Gaulle

Latitude :

47,28564609 X

Longitude :

-2,39199061 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

lucarne

Situation juridique :

propriété privée