Immeuble à logements dit immeuble Godin, magasin de commerce

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cet immeuble paquebot a été dessiné par l'architecte baulois Adrien Grave. Les plans sont consultables aux archives municipales : autorisation de construire n° 360 du 7 décembre 1933.
Auteur Historique :

Grave Adrien (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et quatre étages sur sous-sol. Cet immeuble "symétrique paquebot" (cf. typologie) est implanté sur rue et bordé par l'avenue des Tamaris n° 42. La toiture est en terrasse et les murs sont recouverts d'enduit perle. Quatre boutiques à double niveau occupent le rez-de-chaussée de la façade est. Tout au sud, la porte d'entrée sur rue ouvre sur un escalier qui mène aux étages. Au centre des deuxième et troisième étages un oriel percé de quatre fenêtres par étage est surplombé par une corniche protégeant une frise à trois moulures à double chanfrein. Les allégés des deux petites fenêtres au centre de l'oriel sont décorés de cercles concentriques sculptés. Cet oriel se prolonge au cinquième étage en retrait par une pergola soutenue par quatre poteaux en béton. De part et d'autre de cet ensemble, une porte-fenêtre au sud et une porte-fenêtre au nord ouvre sur des balcons avec des garde-corps en tube d'acier. La façade nord-est percée de cinq fenêtres aux troisième et quatrième étages dont un hublot.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

ciment en couverture

Type de couverture :

terrasse

Partie de plan :

plan massé

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Hennecart

Adresse :

Général-de-Gaulle

Rue :

Général-de-Gaulle

Latitude :

47,28214752 X

Longitude :

-2,39242647 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation ; fabrique de jardin ; oriel

Situation juridique :

propriété privée