Maison dite villa balnéaire la Paludière

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa semble avoir été dessinée par l'architecte parisien Edouard Datessen vers 1905. La villa apparaît sur le plan de 1908.
Auteur Historique :

Datessen Edouard (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et deux étages sur sous-sol. Cette villa "dissymétrique médiévale" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin qui est bordé par l'avenue des érables. La toiture est en ardoise et les murs sont en moellons. Dans les chaînages d'angle des pierres taillées sont en alternance avec les moellons. Au centre de la façade sud un pignon couvert par une demi-croupe supportée par des consoles en bois forme avant-corps. Une porte-fenêtre cintrée et abritée par la demi-croupe ouvre sur un balcon en bois supporté par des consoles en bois sculpté. A l'étage inférieur une porte-fenêtre ouvre sur un même type de balcon plus large. Au rez-de-chaussée une terrasse s'allonge devant l'avant-corps et le retour. Sur cette terrasse ouvrent deux larges portes-fenêtres. Sur la façade ouest un pignon couvert est percé de deux fenêtres abritées par une demi-croupe supportée par des consoles en bois. Au premier étage entre ces fenêtres, un châssis est encadrée aux extrémités de deux fenêtres au-dessus de deux petites portes-fenêtres avec balconnet en bois et abritées chacune par un auvent en ardoise. Au sud de la façade ouest à rez-de-chaussée une rotonde - bow-window couverte en ardoise est percée à l'ouest, au nord et au sud par trois larges fenêtres cintrées. Entre ces trois fenêtres, deux petites fenêtres percent les pans coupés de la rotonde. Au nord de la façade est un large pignon couvert par une demi-croupe supportée par des consoles en bois est percé dans les combles d'un oculus puis au deuxième étage de deux fenêtres avec balconnet en bois. Au premier étage entre les deux fenêtres du deuxième, deux fenêtres gémellées sont encadrées par deux portes-fenêtres avec balcon en bois. Sous les fenêtres gémellées un auvent en ardoise soutenu par des consoles en bois abrite la porte d'entrée encadrée par une large fenêtre au sud et une fenêtre au nord. Au sud de la façade est, le retour de l'avant corps est percé au rez-de-chaussée par une fenêtre cintrée. Un bandeau pierre ceinture le bâti au niveau du plancher haut du premier étage.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

moellon

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; noue

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; étage de comble

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Hennecart

Adresse :

Platanes

Rue :

Platanes

Latitude :

47,28335416 X

Longitude :

-2,38967236 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation

Situation juridique :

propriété privée