Presbytère

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Au décès de Maurice Darlu, fils d'Edouard, l'évêché hérite du vaste terrain de Ker Maurice. Un lotissement est alors créé qui finance en partie les travaux du presbytère. L'église a été réalisée par l'architecte nantais Paul Bougoüin mais le presbytère a été réalisé par l'architecte baulois Ferdinand Ménard pour l'abbé Chochon. Les plans sont consultables aux archives municipales : autorisation de construire n° 441 du 27 décembre 1934. Ils furent également publié dans le quotidien <>La Mouette<>.
Auteur Historique :

Ménard Ferdinand (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage sur sous-sol. Ce bâtiment "dissymétrique breton" (cf. typologie) est implanté sur rue et le terrain est bordé par la place Notre-Dame au sud. La toiture est en ardoise et les murs sont en granite grège taillé. Tous les rampants à assise des pignons découverts et les linteaux plein-cintres des ouvertures sont en granite gris. A l'est de la façade nord un pignon découvert avec rampant à assise et crossette forme avant-corps et est percé à l'étage d'une fenêtre et au rez-de-chaussée de deux fenêtres plein-cintre. Au centre de la façade nord un porche d'entrée soutenu par deux colonnes en granite est coiffé d'un pignon découvert avec rampant à assise et crossette et forme un autre avant-corps. Entre ces deux avant-corps, le bâti principal coiffé d'un toit en pavillon est percé de deux lucarnes à pignon découvert et de deux fenêtres plein-cintre au rez-de-chaussée puis à l'ouest du porche une même lucarne et une même fenêtre. Plus à l'ouest un petit bâti est percé sur chaque face d'une fenêtre plein-cintre. Sur la façade ouest un pignon découvert avec rampant à assise sur le bâti forme avant-corps au centre du bâti principal une cheminée en granite s'élève et à son sud une lucarne à pignon surmonte au centre un appentis quart de cercle et au sud une fenêtre plein-cintre. Au centre de la façade sud une tour est coiffée d'un toit conique et surmontée d'un épi de faîtage en zinc.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; toit conique ; noue

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; étage de comble

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Darlu

Adresse :

Alcyons

Rue :

Alcyons

Latitude :

47,28356227 X

Longitude :

-2,39569424 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation ; tour ; épi de faîtage

Situation juridique :

propriété de la commune