Maison dite villa balnéaire Le Mas

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte baulois Paul-Henri Datessen et son associe André Marganne. Les plans sont consultables aux archives municipales : autorisation de construire n° 9 du 1er août 1926. Etrange nom provençal pour une architecture landaise.
Auteur Historique :

Datessen Paul-Henri (architecte) ; Marganne André (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan en T avec rez-de-chaussée et un étage. Cette villa "dissymétrique landaise" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin bordé au nord par l'allée des Frégates n° 2. La toiture est en tuile plate et les murs sont recouverts d'enduit sauf le soubassement en moellons. Sur la façade ouest un petit pignon couvert et dissymétrique abrite un porche et un oriel et forme avant-corps devant un autre pignon couvert percé au sud d'une fenêtre au rez-de-chaussée et d'un garage au rez-de-jardin. Sur la façade nord, un pignon couvert est percé d'une large fenêtre.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

pierre ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile plate

Type de couverture :

toit à longs pans

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Darlu

Adresse :

Pluviers

Rue :

Pluviers

Latitude :

47,28333893 X

Longitude :

-2,39908302 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

élévation

Situation juridique :

propriété privée