Maison dite villa balnéaire Laus Deo

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte angevin Henri Jamard en 1922. Les plans sont consultables dans le fonds Jamard aux archives départementales de Maine-et-Loire (non inventorié).
Auteur Historique :

Jamard Henri (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et deux étages sur sous-sol. Cette villa "dissymétrique médiévale" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin bordé par l'avenue Drevet au n° 12. Elle est mitoyenne au nord. La couverture est en ardoise et les murs sont à structure en pan de bois recouvert d'enduit avec soubassement en moellons. A l'ouest de la façade sud un pignon couvert, protégé par un essentage d'ardoise à simple égout au niveau des combles, est percé de deux fenêtres au deuxième étage puis à l'étage de deux fenêtres et cinq portes-fenêtres qui ouvrent sur deux balcons en béton avec garde-corps en fer forge et trois fenêtres au rez-de-chaussée. Sur cette façade les étages en encorbellement, sont supportés au deuxième par des potences en bois et au premier par des consoles en béton moulure. Au bout des potences de la façade sud des têtes d'homme sont sculptées dans le style médiéval. Sur la façade ouest un pignon couvert avec essentage d'ardoise à simple égout est aussi en encorbellement et forme avant-corps au premier étage. Il est percé de quatre fenêtres à l'étage et de quatre fenêtres au rez-de-chaussée. Un demi oriel recouvert d'un toit à deux pans relie ce pignon avec le retour en mur gouttereau. Au-dessus de l'oriel ce mur est surmonté au deuxième étage d'un pignon couvert avec la même pente que le toit de l'oriel. Ce mur est percé au deuxième de trois fenêtres, au premier de deux fenêtres et au rez-de-chaussée d'une porte et d'une fenêtre.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit ; pan de bois

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans brisés ; noue

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré ; étage de comble

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Pavie

Adresse :

Pierre-Loti

Rue :

Pierre-Loti

Latitude :

47,28222739 X

Longitude :

-2,40363836 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler oriel ; élévation

Situation juridique :

propriété privée