Maison dite villa balnéaire Ker Florence

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte baulois François Aubry en 1904.
Auteur Historique :

Aubry François (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage sur sous-sol. Cette villa "symétrique classique" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin. La toiture en pavillon est en ardoise et coiffée de deux épis de faîtage reliés par un faîtage fleuronné en zinc. Les murs sont en moellons et les chaînages et les encadrements sont en appareillage mixte brique et pierre taillée. Sur la façade une corniche sous l'égout de toiture est interrompue par un fronton courbe surmonté d'une clé moulurée. La date de 1904 s'inscrit dans ce fronton. Au rez-de-chaussée de cette façade un escalier mène à une terrasse balcon avec garde-corps à balustre en béton. Au centre de la façade une porte d'entrée avec une fronton triangulaire portant l'inscription Ker Florence est surmontée par une fenêtre sous le fronton courbe. Cette porte est encadrée par deux portes fenêtres surmontées chacune par un balcon avec garde-corps à balustre en béton soutenu par des consoles en béton sculpté et sur lequel ouvre une porte-fenêtre. Une frise en terre cuite s'insère entre chaque linteau sous la corniche. Un porche de clôture avec pergola a été ajouté vers 1930.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

moellon

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit en pavillon

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Benoit

Adresse :

Lilas

Rue :

Lilas

Latitude :

47,27818189 X

Longitude :

-2,42577485 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

élévation

Situation juridique :

propriété privée