Maison dite villa balnéaire Dhelia

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa semble avoir été dessinée par l'architecte baulois et nazairien Georges Dommée en 1914. A sa place avait été élevé vers 1896 un kiosque ottoman identique à la "Kasbah" (ancienne poste du quartier) qui encadraient ensemble "l'Hôtel Royal" alors "Institut Verneuil".
Auteur Historique :

Dommée Georges (?) architecte

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et deux étages sur rez-de-jardin. Cette villa "dissymétrique médiévale" (typologie) est implantée sur le boulevard de mer et est bordée par l'avenue Marie-Louise à l'est et mitoyenne de "Janni" à l'ouest. La toiture est en ardoise et les murs sont en moellons avec des bandeaux et des corniches en pierre taillée. A l'ouest de la façade sud un avant-corps est coiffé d'un toit en pavillon avec épi de faîtage en zinc. Au deuxième étage une porte-fenêtre en plein-cintre ouvrant sur un balcon soutenu par des consoles moulurées en béton forme dans la toiture une lucarne à pignon couvert par une demi-croupe. Sous ce balcon une porte-fenêtre ouvre sur une balcon plus large soutenu de manière identique. Au rez-de-chaussée sous ce balcon l'avant-corps est percé d'une large fenêtre soulignée au niveau du plancher par un bandeau boudin en pierre et au niveau du linteau par un bandeau en béton avec une ligne de briquettes horizontales. A l'est de la façade sud une porte-fenêtre ouvre dans une véranda soutenue par deux colonnes avec un chapiteau en pierre taillée. Cette véranda est surmontée par un balcon terrasse sur lequel ouvre une porte-fenêtre surmontée par une lucarne en pierre couverte par une demi-croupe. Au nord de la façade est une lucarne à pignon découvert à rampant et crossette en pierre taille forme avant-corps et surmonte une porte-fenêtre ouvrant sur un balcon terrasse supporté au rez-de-chaussée par un bow-window à 45ème percé de deux fenêtres plein-cintre avec linteau en brique. Au sud un escalier mène le long de la façade à un porche en appentis soutenu par des piliers en pierre taillée. Les garde-corps des balcons ont été remplacés par du fer forge.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

moellon ; pierre

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; noue

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; étage en surcroît

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Pavie

Adresse :

Lucien-Barrière

Rue :

Lucien-Barrière

Latitude :

47,28086020 X

Longitude :

-2,40651678 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation

Situation juridique :

propriété privée