Maison dite villa balnéaire El Cid actuellement immeuble à logements

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte baulois Georges Lafont en 1895. Elle a été détruite pour construire l'immeuble "El Cid".
Auteur Historique :

Lafont Georges (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan polygonal avec rez-de-chaussée et deux étages sur rez-de-jardin. Cette villa "dissymétrique gothique" (cf. typologie) est implantée dans un jardin et en mitoyenneté à l'est. La toiture est en ardoise et les murs sont en moellons. Les baies sont appareillées en pierre taillée avec des impostes vitrées plein-cintre au rez-de-chaussée. Un bandeau en pierre formant corniche marque chaque niveau de plancher et linteau. Au centre de la façade sud une tour octogonale, à toit polygonal à coyaux coiffé d'un épi de faîtage en zinc, est percée d'une fenêtre à l'étage et au deuxième sur ses faces sud et est. Des plaques de pierre à graver ornent ses faces nord-ouest, sud-ouest et sud-est. Celle du premier étage au sud-ouest porte le nom "El Cid" et celle du nord-ouest une Vierge à l'Enfant. Le deuxième étage de la tour est en encorbellement. Sur la façade sud au rez-de-chaussée de la tour un balcon à garde-corps à balustre en pierre taillée est soutenu par des consoles en pierre. Sur ce balcon ouvre une porte-fenêtre avec imposte vitrée plein-cintre. A l'ouest du bâti un avant-corps à toit en pavillon à coyaux coiffé d'épi de faîtage en zinc est formé de trois pans coupes au sud. Ces trois pans et le mur ouest sont percés comme la tour de fenêtres plein-cintre au rez-de-chaussée et de fenêtres rectangulaires à l'étage. Un escalier mène du jardin à une terrasse avec garde-corps à balustre en pierre taillée entre cet avant-corps et la tour. A l'est de la tour au sud du bâti un retour à trois niveaux est percé d'une fenêtre à l'étage et d'une fenêtre plein-cintre avec meneau au rez-de-chaussée. A l'ouest de la façade nord un escalier à deux volées avec garde-corps à balustre en pierre taillée mène au rez-de-chaussée et à l'est un bow-window à toiture en zinc avec trois fenêtres plein-cintre est surmonté à l'étage par trois fenêtres.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

pierre

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; toit en pavillon ; toit polygonal ; noue

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Hennecart

Adresse :

Docteur-René-Dubois

Rue :

Docteur-René-Dubois

Latitude :

47,28174056 X

Longitude :

-2,38871674 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

élévation ; tour

Situation juridique :

propriété privée