Maison dite villa balnéaire Malaure

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte baulois Adrien Grave. Les plans sont consultables aux archives municipales : autorisation de construire n° 31 du 17 juin 1927. Elle a été publiée dans <>Villas modernes de la Côte-d'Amour<>. Elle a été détruite pour la construction de l'immeuble "Gauguin".
Auteur Historique :

Grave Adrien (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage sur rez-de-jardin. Cette villa "dissymétrique art déco" (cf. typologie) est implantée au milieu d'une parcelle et mitoyenne à l'ouest avec l'immeuble "Poséidon" et à l'est avec l'immeuble "Les Marguerites". La toiture terrasse est en ciment et les murs sont recouverts d'enduit rose. A l'ouest de la façade sud, un escalier mène du jardinet à la terrasse balcon avec garde-corps en boudin. Face à cet escalier une porte d'entrée est encadrée par deux pilastres prolongés à l'étage par des consoles soutenant un balcon avec garde-corps en boudin sur lequel ouvre une porte-fenêtre. A l'est de la façade une loggia encadrée par une moulure abrite une large porte-fenêtre. A l'étage un oriel percé de trois fenêtres avec en imposte une sculpture de fleurs "art déco" est couvert par un balcon au niveau de la toiture terrasse ceinturée par un garde-corps en béton et en bois et entourée par une pergola.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

ciment en couverture

Type de couverture :

terrasse

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement La Baule-les-Pins

Adresse :

Océan

Rue :

Océan

Latitude :

47,27539724 X

Longitude :

-2,36226500 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée