Maison dite villa balnéaire Red-Roof puis Les Ailes

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte baulois Paul-Henri Datessen en décembre 1926 et réalisée en 1931 pour l'avionneur Latécoère sur la base d'une ancienne villa datant du début du siècle nommée "Red Roof" pour son toit en tuile mécanique orangée. Elle a été détruite pour construire l'immeuble "Les Ailes". Les plans sont consultables aux archives départementales de Loire-Atlantique : 169 J 46. Elle a été publiée dans <>Plaisir de France<>.
Auteur Historique :

Datessen Paul-Henri (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et trois étages sur rez-de-jardin. Cette villa "dissymétrique bretonne" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin. La toiture est en ardoise et les murs sont recouverts d'enduit. A l'ouest de la façade sud un pignon couvert et bardé d'un essentage d'ardoise est percé entre les deux égouts d'un châssis. Au deuxième étage trois fenêtres sont entourées d'un faux pan-de-bois. Au premier étage une longue loggia est supportée par deux colonnes en pierre sculptée et dans laquelle ouvrent trois portes-fenêtres. Les deux colonnes sont centrées sur les fenêtres au centre et à l'ouest du deuxième étage. A l'ouest le pignon se prolonge au premier étage par un rampant à pierres assises et se termine par une crossette sous laquelle s'appuie au rez-de-chaussée un contrefort. Tous ces éléments sont en granite. Au rez-de-chaussée une véranda ouvre sur la terrasse par une baie face à une porte-fenêtre puis une plus grande baie face à deux autres portes-fenêtres. En retour du pignon central, une loggia vitrée située sous l'égout de toiture au deuxième étage, surmonte une fenêtre au premier étage qui est en encorbellement sur une véranda ouvrant sur la terrasse du rez-de-chaussée. Un long escalier en granite mène du boulevard à la terrasse. Sur la limite ouest de la parcelle, une passerelle mène de la terrasse à une plate forme aérienne servant de poste d'observation vers la plage et le boulevard.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

pierre ; enduit

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; étage de comble

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement des Dunes d'Escoublac

Adresse :

Docteur-René-Dubois

Rue :

Docteur-René-Dubois

Latitude :

47,28124625 X

Longitude :

-2,38359550 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

élévation

Situation juridique :

propriété privée