Maison dite villa balnéaire Les Fauvettes

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte baulois Georges Lafont vers 1895 puis modifiée par l'architecte nantais Joseph Nau en novembre 1913 extension au nord du rez-de-chaussée et installation d'un chauffage central. Les plans de Joseph Nau sont consultables aux archives départementales de Loire-Atlantique : 164 J 8-2. Le balcon octogonal à bulbe a disparu dans les années 1930. Elle a été détruite pour construire l'immeuble "Le Windsor" vers 1975.
Auteur Historique :

Lafont Georges (architecte) ; Nau Joseph (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et un étage sur rez-de-jardin. Cette villa "dissymétrique médiévale" (cf. typologie) est implantée sur rue à l'angle de l'avenue de la Concorde. La toiture est couverte d'ardoises et les murs sont en moellons. A l'est de la façade sud un pignon couvert par une demi-croupe surmontée d'un épi en zinc est orné d'une ferme en bois découpé et sculpté. Un faux pan-de-bois plaqué orne ce pignon couvert qui abrite une porte-fenêtre ouvrant sur un large balcon terrasse avec garde-corps en bois tourné. Ce balcon mené plus à l'est de à un balcon octogonal couvert par un bulbe surmonté par un épi en zinc. Le garde corps est identique. A l'ouest du balcon un fenêtre est abritée par une lucarne à pignon couvert par une croupe surmontée par un épi de faîtage en zinc. Sous le balcon terrasse un très large oriel est prolongé à l'ouest par un balcon sur lequel ouvre une porte-fenêtre et forme ainsi la toiture d'une véranda soutenue par six colonnes en pierre au rez-de-jardin abritant ainsi deux portes-fenêtres. Balcon et véranda sont limités par un mur mitoyen en moellons à l'ouest. Au sud de la façade est un pignon couvert orne d'une ferme est appuyé sur une souche de cheminée et surplombe trois fenêtres axées. Plus au nord une fenêtre à pignon couvert à l'étage et une fenêtre au rez-de-chaussée surmontent une fenêtre et une porte-fenêtre abritées par un auvent couvert d'ardoise.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

pierre ; enduit

Matériau(x) de couverture :

ardoise ; zinc en couverture

Type de couverture :

toit à longs pans brisés ; bulbe ; noue ; pignon couvert

Partie de plan :

plan massé

Vaisseaux et étages :

2 étages carrés

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Darlu

Adresse :

François-André

Rue :

François-André

Latitude :

47,28178298 X

Longitude :

-2,40015561 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

oriel ; balcon

Situation juridique :

propriété privée