Maison dite villa balnéaire La Bretonnière actuellement immeuble à logements

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par Georges Lafont vers 1897. Elle a été détruite en 1957 pour construire l'immeuble "La Bretonnière". Un tirage bleu représentant la façade sud est disponible dans le fonds Georges Vachon (non inventorié) ; cette même façade sous forme d'aquarelle couleur est disponible dans les archives privées Droz.
Auteur Historique :

Lafont Georges (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan massé avec rez-de-chaussée et deux étages sur sous-sol. Cette villa "dissymétrique et classique" (cf. typologie) est implantée au milieu d'un jardin. Elle est bordée par l'avenue Andrieu au n° 6 et l'avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny au n° 82. La toiture est en ardoise et les murs sont en moellons avec chaînage d'angle et entourage de baies en pierre taillée. Sous la toiture une large corniche ceinture le bâti. A l'est de la façade sud un avant-corps est coiffé d'un toit en pavillon avec épi de faîtage. Corniche sous gouttière et plancher de l'avant-corps sont plus élevés que pour le reste du bâti. Une lucarne s'appuie sur la corniche de l'avant-corps et surplombe une porte-fenêtre donnant accès à un balcon terrasse avec garde-corps en balustre de pierre. Ce balcon terrasse couvre un bow-window de section rectangulaire réalisé en pierre taille avec deux meneaux. A l'ouest de la façade sud, un autre avant-corps plus petit est percé des mêmes ouverture ; sauf au rez-de-chaussée où une fenêtre à meneaux est surmontée d'un balcon reposant sur des consoles en pierre taillée. Au centre de la façade sud un escalier en pierre taillée mène à une loggia sous un balcon terrasse supporté par huit colonnes à chapiteaux doriques. La loggia et le balcon sont distribués chacun par trois portes-fenêtres. Sur la corniche trois lucarnes à fronton bombé s'alignent sur les portes-fenêtres. Une lanterne à toit à impérial est centrée au fait du toit. Une tourelle est calée dans l'angle est du balcon. Sur la façade ouest un oriel est centre et de même sur la façade est pour un balcon. L'intérieur de la villa est décoré dans un style classique.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite ; pierre

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans brisés ; toit en pavillon ; noue ; toit à l'impériale

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Pavie

Adresse :

Capitaine-Desforges

Rue :

Capitaine-Desforges

Latitude :

47,28164016 X

Longitude :

-2,40724700 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

élévation ; véranda ; tourelle

Situation juridique :

propriété privée