Centre de loisirs équestres dit Manège Dassonville actuellement restaurant la Marcanderie

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Ce manège a été dessiné en 1927 par l'architecte baulois Paul-Henri Datessen pour son frère Louis, lieutenant de cavalerie, à qui François André, concessionnaire du casino et propriétaire de l'Hermitage, avait demandé de tenir un centre équestre pour sa clientèle fortunée. Ce manège a été transformé en restaurant dans les écuries. Les plans sont consultables aux archives départementales de Loire-Atlantique sous la côte 169 J 16.
Auteur Historique :

Datessen Paul-Henri (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan allongé avec rez-de-chaussée et un étage. Ce bâtiment "anglo-normand dissymétrique" (cf. typologie) est implanté à l'ouest d'une parcelle bordée au nord par l'étier du Pouliguen. La partie est, était réservée au manège en plein air. Ce bâtiment est divisé en deux parties : à l'ouest la réception au rez-de-chaussée et le logement de fonction à l'étage puis à l'est les écuries. La couverture est en ardoise et les murs sont en pierre taillée et appareillée au rez-de-chaussée, en pan-de-bois à l'étage pour la partie ouest et en pan-de-bois pour la partie est. La partie ouest de la façade sud-est constituée d'un pignon couvert dissymétrique orné d'un pan-de-bois et percé d'une fenêtre. Au rez-de-chaussée dans l'axe de cette fenêtre, une large fenêtre cintrée perce un mur de pierre taillée avec remplissage de brique. A l'est de ce pignon en retour sur le même plan une aile en pan-de-bois à l'étage est percé de deux fenêtres centrées et au rez-de-chaussée une véranda à l'ouest et un porche à l'est sont tous deux soutenues par deux poteaux en bois gémellés et desservent respectivement le bureau et les écuries. La partie est de cette même façade est constituée d'un mur gouttereau en pan-de-bois sur une assise en moellons de granite. La façade est est couverte par une croupe percée d'une lucarne à pignon couvert munie d'une potence pour l'avitaillement du foin dans les combles. La façade ouest est constituée d'un avant-corps en pan-de-bois sur une assise en moellons de granite. Ce pan est couvert par une croupe. Au sud de cette façade, la porte de la salle commune ouvre sur un porche soutenu par un poteau bois et couvert par le rampant ouest du pignon.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

pierre de taille ; pan de bois

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; noue ; pignon couvert

Vaisseaux et étages :

étage en surcroît

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement Benoit

Adresse :

Agen

Rue :

Agen

Latitude :

47,28399744 X

Longitude :

-2,41089705 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler élévation

Situation juridique :

propriété privée