Jardin d'attraction dit Parc des Dryades

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain ; Mise en forme sous Renabl : Durandière Ronan

Date d’enquête :

1990

Historique

Commentaire historique :
Ce jardin a été créé dès l'inauguration du lotissement par Louis Lajarrige en juillet 1923. Il résulte d'un concours d'architectes français au sortir de la guerre pour agrémenter le séjour des villégiateurs du lotissement. En fait, chaque parc est un élément clé de cette nouvelle science qu'est l'urbanisme de villégiature. C'est le lieu où se rassemblent les dames et leurs enfants durant la journée trop chaude ou trop ventée pour la plage. On y fait des rencontres entre amis et des jeux d'enfants occupent ces derniers à l'ombre des pins tamisant les ardeurs du soleil. Le belvédère, point magique qui permet de découvrir d'un seul coup d'oeil le panorama, fut construit par l'architecte nantais Henri Vie à qui fut confié en 1924 le plan d'aménagement, d'extension et d'embellissement de toute la commune d'Escoublac - La Baule. Le théâtre de verdure permettait de recevoir environ 500 personnes et la dalle de béton agrémentée de pergolas offrait une scène à ciel ouvert et en pleine verdure. De nombreuses personnalités de la scène parisienne (Dolly Sisters) se produisirent à La Baule-les-Pins et même la Garde Républicaine grâce aux nombreuses relations de Louis Lajarrige alors député parisien. Pour les enfants, différents manèges et balançoires avaient été réalisés par un peintre en bâtiment de La Baule qui avait un petit coup de patte artistique et qui aimait dessiner cercles et ronds.
Auteur Historique :

Vie Henri (architecte) ; Clou Marcel (peintre)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Le belvédère a une emprise au sol carrée et est monté en structure bois jusqu'à une hauteur d'environ 20 mètres. Un premier palier à 16 mètres est surmonté par un deuxième plus petit. Une hampe avec un drapeau en allonge la silhouette. La scène est une dalle de béton de 20 m x 6 m entourée de bacs à fleurs et neuf colonnes de 2,50 m agrémentées de pergolas en bois. Le théâtre de verdure est constitué de rondins de bois ancrés dans le sol et délimitant des assises directement sur le sable. Les jeux d'enfants sont en bois découpé et sculpté et le plateau circulaire en bois du manège est enfoui à hauteur de sol dans un cylindre en béton.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

parpaing de béton

Matériau(x) de couverture :

ciment en couverture

Type de couverture :

terrasse

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

La Baule-Escoublac

Lieu :

lotissement La Baule-les-Pins

Adresse :

Dryades

Rue :

Dryades

Latitude :

47,28137325 X

Longitude :

-2,36174745 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée