Hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel de l'Océan puis L'Océan

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain

Date d’enquête :

1994

Historique

Commentaire historique :
Ce hôtel de voyageurs a été construit par l'architecte nazairien Henri Van den Broucke pour des promoteurs parisiens en 1884. Le style du bâti est assez martial et ressemble aux casernes militaires que Van den Broucke réalisa à Saint-Nazaire (la Briandais). Ce bâtiment servi de casino à ses débuts pour les villégiateurs de La Baule et de Pornichet. Le chanteur baryton Julien Lassalle anima à la fin du XIXe siècle la salle de concert et le casino.
Auteur Historique :

Van den Broucke Henri (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan symétrique en H avec rez-de-chaussée, 2 étage et combles. Cet hôtel symétrique sans style est implanté au milieu d'une parcelle bordée au nord par l'avenue Collet (n° 55). La couverture formée d'un brisis et d'un terrasson avec boursault en zinc est en ardoise et les murs sont en moellons de granit. Au bas du brisis, une corniche moulurée en pierre ceinture la toiture et abrite un chêneau en zinc. Les chaînages d'angle de l'avant corps sont en pierre taillée. Les autres chaînages d'angle et les pilastres entre chaque travée sont en appareillage mixte brique pierre. Au centre de la façade Sud, un avant corps à 3 côtés s'élève au dessus des combles de l'hôtel et se termine en combles par une lucarne à ailerons et fronton cintré en pierre taillée. Cet avant corps est chapeauté par une lanterne et est percé d'une fenêtre par niveau sur chacun des 3 côtés. Aux extrémités du bâti, 2 autres avants corps formant retour d'angle sont percés de fenêtres triplées au rez-de-chaussée et d'une fenêtre aux 2 étages et une lucarne dans les combles. Chaque mur entre ces 3 avants corps est percé de 7 fenêtres par étage et de 7 portes-fenêtres au rez-de-chaussée. Chaque fenêtre est surmontée d'une lucarne cintrée dans les combles. Une corniche moulurée relie le haut des pilastres et forme un cintre surbaissé au dessus des fenêtres des 2 avants corps extrêmes. Les 2 façades en retour des avants corps sont percés d'une fenêtre (bouchée). Calée entre les 2 avants corps aux extrémités, une galerie couverte en zinc est supportée par 18 potences au mur et autant de poteaux en bois liés par une résille en boiS. Elle contourne l'avant corps central et abrite la terrasse au devant des 14 portes-fenêtres. A l'origine les 14 poteaux au centre de cette galerie dépassaient la toiture comme des hampes de drapeaux. Elle fut aussi abritée par des stores bannes entre poteaux dans les années 30. 17 travées, 4 niveaux et : galerie.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite ; pierre ; brique

Matériau(x) de couverture :

ardoise ; zinc en couverture

Type de couverture :

toit à longs pans brisés ; toit polygonal ; noue

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Pornichet

Adresse :

Océanides

Rue :

Océanides

Latitude :

47,26883736 X

Longitude :

-2,34891214 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Situation juridique :

propriété privée