Maison dite villa balnéaire Alger

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain

Date d’enquête :

1994

Historique

Commentaire historique :
Cette villa au nom typiquement oriental a été dessinée par l'architecte pornichétain Antonin Viale vers 1910. Celui-ci dessina aussi la villa Tunis (Charmeha et actuellement les Farfadets) au 4 avenue de l'Océan et la villa l'Orientale au 5 avenue de l'Hermitage. Aucun plan n'est disponible dans le fonds Viale (collection privée).
Auteur Historique :

Viale Antonin (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan polygonal avec rez-de-chaussée et étage sur sous-sol semi-enterré. Cette villa dissymétrique de style médiéval est implantée en milieu de parcelle bordée au nord-est par l'avenue des Acacias (n° 7). La couverture est en ardoise et les murs sont en moellons de granit. A l'est de la façade nord, un avant corps est précédé, au rez-de-chaussée surélevé, d'un oriel soutenu par 2 poteaux en moellons de granit. A chaque angle de cet oriel, 2 poteaux en bois sculpté, reliés par une ferme en bois tourné et un garde corps en bois sculpté, soutiennent une toiture en ardoise. Au-dessus le mur est percé d'une fenêtre à cintre surbaissé avec appareillage en pierre taillée et sculptée. Les angles du pignon sont abattus et se termine sous la toiture par une volute sculptée dans une pierre. Entre ces 2 pierres, une frise en céramique surlignée d'une corniche en pierre taillée est interrompue par la fenêtre surmontée par une toiture à pignon couvert par une demi-croupe. Entourée par un pan de bois plaqué, une céramique avec le nom est fixée entre le linteau et la demi-croupe. Au centre de la façade, et en arrière de l'avant corps, une tour coiffée d'un toit en pavillon avec coyaux surmonté d'épis de faîtage en zinc (disparus). Des potences en bois sculpté soutenant les coyaux séparés par des carreaux de céramique s'appuient sur une corniche en pierre taillée ceinturant la tour percée au nord de 2 fenêtres et à l'ouest de la porte d'entrée. Au pied de la tour un escalier mène du garage à la porte d'entrée, à l'ouest de la façade nord, abritée par un auvent en ardoise, lequel est soutenu par une console en bois sculpté appuyée elle-même sur un mur percé d'une fenêtre au rez-de-chaussée. Sur la façade est un oriel en brique est accroché au niveau de la fenêtre du pignon aux angles abattus. 3 travées, 3 niveaux et : porche, véranda vitrée, auvent, oriel.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit en pavillon ; pignon couvert ; demi-croupe ; noue

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Pornichet

Adresse :

Océan

Rue :

Océan

Latitude :

47,26935326 X

Longitude :

-2,34782330 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Situation juridique :

propriété privée