Maison dite villa balnéaire Ar Bann

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain

Date d’enquête :

1994

Historique

Commentaire historique :
Cette villa semble avoir été dessinée vers 1880 par l'architecte nazairien Henri Van den Broucke pour le savant Becquerel (prix Nobel de physique) dont les armes figurent sur le tympan au-dessus de la porte d'entrée de la villa.
Auteur Historique :

Van den Broucke Henri (?, architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan rectangulaire avec rez-de-chaussée surélevé, étage et combles sur sous-sol semi-enterré. Cette villa dissymétrique sans style est implantée au milieu d'une parcelle bordée au sud par l'avenue Caroline. La couverture est en tuile mécanique et les murs sont en moellons de granit. Les chaînages d'angle et les encadrements de baies sont en granit taillé. Sous-sol et rez-de-chaussée sont séparés par un bandeau de granit. Sur la façade sud, un pignon couvert avec ferme en bois sculpté est percé de fenêtres gémellées à plein cintre en brique au niveau des combles dont le plancher est souligné par une frise de brique blanche et rouge. A l'étage 2 portes-fenêtres ouvrent l'une à l'ouest sur un balcon en bois supporté par des potences en bois et à l'est sur un balcon terrasse couvrant un grand oriel vitré avec allège à décor de brique et protégé par un auvent en tuile en écaille de poisson. Sous le balcon en bois, une porte-fenêtre plein cintre ouvre sur un balcon terrasse en bois avec un escalier descendant au jardin. Sur la façade est, une tour hexagonale aux murs en moellons de granit est couverte par une toiture en tuile canal. Cette tour comporte l'escalier de bois en colimaçon menant à un petit cabinet éclairé par 6 fenêtres. Au dehors un escalier en bois de 14 marches mène à une terrasse reliée à une véranda couverte par les mêmes tuiles en écaille. En haut de l'escalier, la porte d'entrée est surmontée par un arc de granit en plein cintre dans lequel est logée une sculpture sur pierre représentant 2 pigeons se querellant à coups de becs (Becquerel). Au sud de cette façade, une porte-fenêtre à plein cintre ouvre sur la véranda surmontée à l'étage d'un balcon sur lequel ouvre une porte-fenêtre. Les linteaux des baies de l'étage sont en granit monobloc à bossage rustique. Les arcs à plein cintre du rez-de-chaussée sont en granit taillé. 2 travées, 4 niveaux et : pergola, perron, véranda, oriel, balcon terrasse.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite

Matériau(x) de couverture :

tuile mécanique

Type de couverture :

toit polygonal ; toit à longs pans ; pignon couvert ; noue

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Pornichet

Lieu :

Sainte-Marguerite

Adresse :

Chênes-Verts

Rue :

Chênes-Verts

Latitude :

47,24349796 X

Longitude :

-2,30706144 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Situation juridique :

propriété privée