Maison dite villa balnéaire Malgré Tout

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain

Date d’enquête :

1994

Historique

Commentaire historique :
Cette villa fut construite par le planteur des Dunes d'Escoublac, Jacques Yves Berthault, armateur nantais, dont le beau-frère, l'architecte nantais, Hippolyte Durand-Gasselin venait de s'illustrer dans la construction du Passage Pommeray à Nantes en 1830. Ils étaient doublement beaux-frères puisque chacun avait épousé la soeur de l'autre ! La petite fille de Berthault vécut dans cette villa. Elle y travaillait son piano pendant que son mari, le peintre Deltombe, directeur de l'Ecole des Beaux-Arts de Nantes, travaillait ses toiles. Cette villa fut implantée sur une très vaste parcelle délimitée par les voies alentour.
Auteur Historique :

Durand-Gasselin Hippolyte (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Plan polygonal avec rez-de-chaussée, étage et combles. Cette villa dissymétrique de type classique est implantée au milieu d'une parcelle bordée au Sud par l'avenue du Général Chanzy (n° 17 bis) et à l'Ouest par l'avenue du Général de Gaulle (n° 133). La couverture est en ardoise et les murs sont recouverts d'enduit. Les encadrements des baies sont en appareillage mixte brique et pierre taillée. Sur la façade Sud, un mur couvert par une croupe forme avant-corps et est percé à l'étage cmme au rez-de-chaussée par 2 portes-fenêtres ouvrant sur une terrasse en bas et un balcon avec garde corps en fer forgé (disparu). Une corniche en pierre et une frise brique ceinturent la toiture. Une lucarne avec pignon découvert et corniche perce cette croupe. A l'Est de ce bâti, une extension à rez-de-chaussée (salon piano et atelier de peinture) percée de 3 portes-fenêtres avec imposte vitrée est couvert par une terrasse accessible avec garde corps en claustra (disparu). A l'Ouest, une tour en retour est coiffée par un toit en pyramide surmonté d'un épi de faîtage et cernée d'une corniche en pierre taillée. Au niveau des combles de l'avant corps, la tour est percé d'une fenêtre, puis, sous la frise brique ceinturant aussi la tour, d'une porte-fenêtre donnant accès à une toiture terrasse, avec garde corps en claustra (disparu), formant avant corps au devant du principal à 2 niveaux. Cet avant corps est percé d'une fenêtre. Une extension a été réalisée dans les années 70 en créant une terrasse au devant du balcon en fer forgé. Au rez-de-chaussée, une porte-fenêtre à galandage coulisse derrière 2 châssis fixes et ouvre sur un escalier de 4 marches en granit taillé. Un jeu de balustres en béton fait garde corps autour du balcon terrasse. 7 travées, 3 niveaux et : balcon terrasse, terrasse.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit en pavillon ; toit en pavillon ; terrasse

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Pornichet

Adresse :

Yolande

Rue :

Yolande

Latitude :

47,26218546 X

Longitude :

-2,33852369 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Situation juridique :

propriété privée