Maison dite villa balnéaire Saint Kiriec

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain

Date d’enquête :

1994

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée en 1873 dans un style italo-méditerranéen par l'architecte nantais François Bougoüin pour ses cousins nantais Gicquiaud. Puis en 1938 l'architecte baulois Paul-Henri Datessen l'agrandie de part et d'autre et la restaure dans un style provençal pour l'ophtalmologiste nantais Sourdille. Mais Datessen décède durant les travaux et c'est l'architecte nazairien Marcel Chaney qui termine le chantier avec le chef d'agence de P.-H. Datessen, Adelio Ballerini. Puis la guerre survient et la villa est retrouvée en 1946 dans un piteux état par ses propriétaires. Sourdille demande alors à Robert Cado, architecte au Pouliguen, de restaurer la villa qu'il n'a pas encore habitée. Elle est publié en juin 1950 dans le revue "Plaisir de France" spécial "la Mer" n° 151. Les plans sont consultables aux archives départementales de Loire-Atlantique (compris les modifications de Cado) à la cote 169 J 138. De même le permis de construire du 30 septembre 1938 est consultable aux archives municipales 3-1937.
Auteur Historique :

Bougoüin François (architecte) ; Datessen Paul-Henri (architecte) ; Chaney Marcel (architecte) ; Ballerini Adelio (architecte) ; Cado Robert (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Cette villa dissymétrique de style provençal au plan allongé comporte un rez-de-chaussée, un étage, un comble et un belvédère. Elle est implantée au milieu d'un jardin bordé au nord-est par les rochers et l'océan. La toiture est en tuile mécanique demi canal et les murs sont recouverts d'enduit. A l'origine (1873) les toits étaient surmontés d'un faîtage fleuronné, les chaînages d'angle et les encadrements de baies étaient en pierre. Les murs étaient en moellons de granit. L'extension en 1938 a portée sur la partie nord vers la plage du Neau et au sud vers l'océan. Façade nord-est (océan) : un pignon central couvert par une corniche et une génoise forme avant corps et est percé sur 2 niveaux d'une porte fenêtre ouvrant sur un balcon au garde-corps en fer forgé bombé. Au rez-de-chaussée une fenêtre coulissante carrée donne sur l'océan. Au nord, en arrière de ce pignon, une tour carrée couverte par un toit en pyramide ceinturé de modillons est percé au 4e niveau de 4 larges fenêtres plein cintre. Au 3e niveau une fenêtre haute et au 1er niveau 2 châssis hauts éclairent l'escalier qui accède à la terrasse par une porte à carreaux avec une imposte décorée de moulures en volutes. Au rez-de-chaussée, une extension sur la droite (nord) est percé d'une même fenêtre carrée. A gauche (Sud) du pignon central, un bâtiment en retour est terminé par un pignon couvert comme le central. Entre ces 2 pignons à l'étage 2 portes-fenêtres encadrant une niche en plein cintre ouvrent sur un balcon et au rez-de-chaussée une large porte-fenêtre plein cintre ouvre sur une terrasse au sol en mosaïque rouge représentant en trait noir des dauphins et une galère. Le petit pignon au sud est percé à l'étage d'une porte-fenêtre ouvrant sur un balcon et en dessous une fenêtre carrée comme celle du pignon central. Façade sud-ouest (jardin) : le pignon central est percé de 3 fenêtres et à sa droite, une tour demie-ronde est percée de 3 châssis l'un sur l'autre et d'une porte vers le nord. Plus à droite (sud) au même niveau, une baie en plein cintre forme porche en loggia pour la porte d'entrée. A droite encore, le mur est percé d'une même fenêtre coulissante carrée. Au-dessus de la porte d'entrée un pièce est percée d'une petite fenêtre. A gauche (nord) du pignon central un bâtiment en retour arrière est percé d'une dizaine d'ouvertures dont des claustras. Espaces de transition : loggia, balcon, belvédère.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile mécanique

Type de couverture :

toit en pavillon ; toit à longs pans

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Pouliguen (Le)

Lieu :

Penchâteau

Adresse :

François-Bougoüin

Rue :

François-Bougoüin

Latitude :

47,26478344 X

Longitude :

-2,41987614 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler jardin

Situation juridique :

propriété privée