Maison dite villa balnéaire Ker Avel

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain

Date d’enquête :

1994

Historique

Commentaire historique :
Cette villa médiévale dont le nom breton signifie "la maison du vent" a été dessinée par l'architecte François Bougoüin vers 1900. C'est une des résidences de l'industriel Jean-Claude Decaux.
Auteur Historique :

Bougoüin François (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Cette villa dissymétrique de style médiéval au plan massé comporte un rez-de-chaussée, un étage et un comble. Elle est implantée au milieu d'un jardin bordé au nord-est par l'océan. La toiture est en ardoise et les murs sont en moellons de granit avec chaînages et encadrements en pierre taillée. Des épis en zinc surmontent chaque toiture. Un bandeau en pierre ceinture la façade sous les linteaux de chaque niveau. Tous les linteaux sont cintrés et en pierre taillée sauf ceux de l'étage qui sont droits. Tous les garde-corps sont en pierre taillée et sculptée. Toute la toiture déborde sur des consoles en bois sculpté. Façade nord-est : au nord du bâti une tour carrée coiffée d'un toit en pyramide forme avant-corps et 3 baies dans l'axe percent les 3 niveaux. Au 2e (combles) une porte-fenêtre ouvre sur un balcon reposant sur des consoles en pierre sculptée. Au 1er étage, un autre porte-fenêtre ouvre sur un plus grand balcon. Au rez-de-chaussée, une large porte-fenêtre avec imposte vitrée ouvre sur le jardin. Les angles de la tour sont abattus sauf au 3e niveau où une corniche ceinture le plancher. Au sud de ce bâti, un autre pignon couvert par une demi-croupe et moins important en volume forme aussi avant-corps. De même, il est percé de 3 baies axées. Une fenêtre sous la demi-croupe, une haute fenêtre à l'étage et une même porte-fenêtre au rez-de-chaussée. Entre les 2 avant-corps à l'étage, une porte-fenêtre encadrée par 2 châssis fixes ouvre sur un balcon terrasse avec un même garde-corps en pierre. Au rez-de-chaussée, une large porte-fenêtre ouvre sur une véranda au plan oblong et aux colonnes en pierre dont les chapiteaux sont sculptés d'animaux marins. Cette véranda a été vitrée lors de la réhabilitation vers 1995. Des balustres en pierre forment garde-corps dans le mur de plage face à la villa. Au nord de la parcelle, un kiosque à toiture terrasse cernée d'une frise en céramique et supportée par 2 colonnes avec chapiteaux sculptés de crabe et de dauphin ouvre sur un balcon reposant sur 2 consoles en pierre sculptée avec garde-corps à balustre. Sous ce kiosque, un escalier débouche sur une porte menant directement à la plage. Façade sud-ouest : non visible du domaine public. Espaces de transition : balcon ; véranda vitrée ; kiosque ; terrasse.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite ; pierre

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

pignon couvert ; demi-croupe ; noue

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Pouliguen (Le)

Lieu :

Penchâteau

Adresse :

François-Bougoüin

Rue :

François-Bougoüin

Latitude :

47,26705877 X

Longitude :

-2,42266121 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Situation juridique :

propriété privée