Maison dite villa balnéaire Léoval

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Charles Alain

Date d’enquête :

1994

Historique

Commentaire historique :
Cette villa a été dessinée par l'architecte nazairien et baulois Georges Dommée juste après la guerre de 1914-1918. La même facture de pavillon et de balcon se retrouve à Saint-Nazaire, 33 rue de Pornichet.
Auteur Historique :

Dommée Georges (architecte)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Cette villa dissymétrique de style castel au plan régulier comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé et un étage. Elle est implantée en mitoyenneté au sud et au nord et en limite de propriété. La toiture est en ardoise et les murs sont en moellons de granit. Les encadrements de baies et les chaînages sont en béton. Les gardes-corps de chaque baie ont des balustres sauf la fenêtre d'étage au garde-corps en fonte. L'épi de faîtage et la faîtière fleuronnée sont en zinc. Une corniche moulurée sous les linteaux de l'étage, une autre plus épaisse au niveau du plancher et 5 bandeaux sur le mur du rez-de-chaussée se superposent sur le bâti. Un bandeau à boudin de granit rustique sépare le soubassement du sous-sol du rez-de-chaussée. Façade est : au sud du bâti, une porte d'entrée est encadrée par un linteau cintré dont la clé est sculptée. Au-dessus, une plaque de céramique protégée par un entablement supporté par 2 consoles donne le nom de la villa (Léoval). Puis une frise à volutes en béton moulé se cale sous la corniche entre les niveaux, surmontée à l'étage par une fenêtre à cintre surbaissé et au garde-corps en fonte. Au nord du bâti, au-dessus du boudin de granit, une large baie à 4 vantaux est encadrée par les 2 consoles du balcon bombé et sculpté et sur lequel ouvre un oriel à la porte-fenêtre cintrée surmontée par un blason avec le chiffre gravé du 1er propriétaire et des festons sculptés. Entre la corniche sous linteaux et la toiture, 6 coquilles Saint-Jacques en céramique vernissée ornent la villa. Ce modèle fut fabriqué pour le marché d'Auxerre par le fabricant Bigot en 1904. Espaces de transition : oriel.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

granite ; pierre

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit en pavillon ; toit à longs pans

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Pouliguen (Le)

Adresse :

Plage

Rue :

Plage

Latitude :

47,27455939 X

Longitude :

-2,42577592 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Situation juridique :

propriété privée