Maison de villégiature balnéaire dite Saintes-Marie-Amélie

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Delpire Laurent ; Grimaud Romain (mise en forme)

Date d’enquête :

1997

Historique

Commentaire historique :
Maison construite en 1898 vraisemblablement par l'architecte Clément Josso pour Marie et Amélie Leclerc, filles d'Henri Leclerc propriétaire de villas voisines Ker Madeleine et Saint-René.

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Maison implantée à l'aplomb de la rue. Façade principale orientée à l'est. Gros-œuvre en granite et encadrements des baies en brique masqué par l'enduit réalisé postérieurement. L'élévation principale présente trois travées. La porte d'entrée axée, est surmontée d'une imposte en plein cintre protégée par un auvent en bâtière décoré par des éléments de menuiserie. La porte-fenêtre située à l'étage de la travée sud ouvre sur un balcon au garde-corps en bois tourné. Il est soutenu par des aisseliers. Un œil-de-bœuf est abrité sous la ferme débordante au décor végétal très soigné. La travée nord est couronnée d'une fermette débordante. Une frise décorative souligne le soubassement. Toiture débordante à coyaux. Les épis de faitages ont disparu.

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Croisic (Le)

Adresse :

Joffre

Rue :

Joffre

Latitude :

47,28491709 X

Longitude :

-2,51403689 Y