Hôtel de voyageurs dit Le Cap Fleuri puis perception puis maison de villégiature dite Villa Alexine

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Delpire Laurent ; Grimaud Romain (mise en forme)

Date d’enquête :

1997

Historique

Commentaire historique :
Ancien hôtel-pension de famille dit Le Cap Fleuri. La partie de droite est édifiée en 1932 par l'architecte Gustave Maréchal pour madame Olivaud. L'ensemble est vendu à la Ville du Croisic qui y établit sa perception. La maison, séparée en trois parties, est aujourd'hui à usage d'habitation.

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Ensemble de trois maisons alignées implantées en retrait de la rue. Façade principale orientée au nord-ouest. Gros-œuvre enduit. La partie nord de l'édifice abrite deux unités d'habitation. Chacune est composée de deux travées. Les entrées principales situées aux extrémités sont abritées sous un auvent. Les travées centrales sont couronnées par des fermes débordantes sur aisseliers abritant des blasons sur lesquels sont inscrites les appellations des maisons. Une frise décorative en brique souligne le comble. L'unité d'habitation située au sud est réalisée par l'architecte Gustave Maréchal. Elle est rythmée par trois travées. Les baies du rez-de-chaussée, dont deux présentent un arc en anse de panier, sont abritées sous un large auvent courant tout le long de la façade. L'entrée principale, au-dessus du garage, est desservie par un escalier droit parallèle à l'élévation. Les baies situées à l'étage sont protégées par une toiture débordante. Des consoles de granite situées en dessous des appuis de fenêtres étaient destinées à soutenir des jardinières aujourd'hui disparues. L'enduit décoratif ainsi que les faux pans de bois en ciment agrémentent l'ensemble.

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Croisic (Le)

Adresse :

Victor-Hugo

Rue :

Victor-Hugo

Latitude :

47,28932070 X

Longitude :

-2,50933518 Y