Maison de villégiature balnéaire dite André-Yvonne

Loire-Atlantique

Références

Auteur :

Delpire Laurent ; Grimaud Romain (mise en forme)

Date d’enquête :

1997

Historique

Commentaire historique :
La villa est construite vers 1924 par l'architecte parisien André Hamayon pour la veuve d'Armand Bligné de Paris. Une extention est réalisée en 1927 avec la construction du garage et d'une chambre supplémentaire.

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Maison implantée au centre d'une parcelle d'angle. Façade principale orientée au sud. Gros-œuvre enduit. Encadrements des baies et chainage d'angles en granite à bossage rustique. Un perron monumental dessert l'entrée principale abritée sous un auvent et surmontée d'un balcon en bois. Cette travée en décrochement est couronnée par une demi-croupe débordante sur aisseliers. Au rez-de-chaussée, le corps principal est percé par deux baies en plein cintre encadrées par des colonnes en granite. Les deux baies rectangulaires qui les surplombent sont protégées par des fermettes débordantes sur aisseliers couronnées d'un épi de faitage. Sur la façade ouest, un escalier parallèle à l'élévation dessert une baie en plein-cintre. La façade est présente un bow-window à trois pans couvert d'ardoise, ainsi qu'un œil-de-bœuf à encadrement de brique. A l'arrière, un escalier en bois mène à une porte-fenêtre couverte par un auvent. La façade nord est percée de baies jumelles et d'étroites fenêtres disposées en gradins de manière à éclairer la cage d'escalier. Au nord de la parcelle, le bâtiment abritant les communs, présente un pignon avec croupe débordante sur aissiliers, percé d'une baie thermale en arc surbaissé, surmontée d'un oculus ovale.

Localisation

Département :

44

Aire d'étude :

Villégiature balnéaire en Loire-Atlantique

Commune :

Croisic (Le)

Adresse :

Emmanuel-Provost

Rue :

Emmanuel-Provost

Latitude :

47,28742974 X

Longitude :

-2,50861285 Y