Hôtel de la Boucherie

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2007

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette demeure imposante a été construite en 1871 pour Rose Caroline de la Boucherie, après la destruction de la demeure précédente, dont elle reprend la configuration allongée et la position directement sur rue. La date de construction, le nom de la commanditaire et la nature des travaux sont notés dans les matrices du cadastre de 1845. La datation est confirmée par l'analyse stylistique ; le nom de la commanditaire l'est par la présence d'armoiries, de monogrammes et de branches de gui, se référant à la famille de La Boucherie du Guy. Il serait intéressant de connaître l'architecte de la demeure, vu sa qualité architecturale ; le nom de Léon 1er Ballereau, célèbre architecte luçonnais actif à ce moment, reste une hypothèse à vérifier.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

L'hôtel proprement dit est construit directement sur rue. Sa configuration est très allongée, sa hauteur importante et seules les travées latérales, plus élevées, possèdent un étage de comble. L'ensemble est couvert d'un toit à longs pans en ardoise, encadré de deux toits en pavillon en tuile, correspondant aux travées latérales. Les communs sont couverts d'un toit à longs pans en tuile.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon ; enduit

Matériau(x) de couverture :

ardoise ; tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans ; toit en pavillon

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré ; étage de comble

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Alexis-Vinçonneau

Rue :

Alexis-Vinçonneau

Latitude :

46,45259506 X

Longitude :

-1,16921552 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 3 P 1413 : Matrices du cadastre de 1845, en particulier le Registre présentant les augmentations et diminutions survenues dans la contenance et les revenus portés sur les matrices cadastrales. A l'année 1871, pour la parcelle F 260, il est question de démolition de maison en 1870, pour Rose Caroline de la Boucherie ; à l'année 1874 pour la même parcelle, il est question de construction nouvelle pour la même personne ; l'impôt foncier passe de 187 à 300 francs.