Monument au cardinal de Richelieu

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2007

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
L'histoire du monument au cardinal de Richelieu, évêque de Luçon de 1606 à 1623, s'échelonne de 1931 à 1935. L'œuvre se compose d'une statue du sculpteur parisien Pierre Lenoir (signée sur la terrasse), d'un piédestal conçu par l'architecte municipal Emile Bordelais et exécuté par l'entrepreneur de maçonnerie Pierre Coudert, d'un entourage conçu par Bordelais et exécuté par l'entrepreneur de serrurerie Maurice Vivier. La statue du cardinal est un don de l'Etat, suite au refus d'octroyer à la Ville de Luçon celle qui se trouvait dans la cour du château de Versailles, finalement attribuée à la Ville de Richelieu. Le 31 juillet 1931, le préfet écrit au maire pour lui annoncer que la commande de la statue a été passée par l'Etat au sculpteur Pierre Lenoir ; la Ville paiera l'emballage, le transport et la mise en place. Lenoir vient à Luçon le 22 septembre 1931 pour connaître l'emplacement de la statue, ses dimensions et la matière dans laquelle elle sera exécutée. Comme pour les deux monuments aux morts, plusieurs emplacements sont envisagés : la place des Acacias, la place de la Bascule, le carrefour avenue Beaussire-rue de la Roche, enfin l'emplacement retenu, l'actuelle place Richelieu qui sera nivelée. La statue sera en pierre et mesurera 2,60 mètres de haut. Dans une lettre du 4 janvier 1932, Lenoir annonce au maire que le modèle en plâtre est terminé et qu'il attend la pierre. Le 5 avril 1933, il lui écrit que la statue sera exposée au Salon des Artistes français ; elle y figurera effectivement, hors-concours. La statue arrive à Luçon le 2 août 1933. Son piédestal sera exécuté en 1933, son entourage en 1934. Finalement, le monument sera inauguré par Edouard Herriot, président du Conseil, le 28 mars 1935. Précisons enfin que le modèle réduit en plâtre de la statue, pour la taille avec mise au point, se trouve à l'hôtel-de-ville de Luçon (voir le dossier IM85000301).
Datation des campagnes principales de construction :

1ère moitié 20e siècle;20e siècle

Auteur Historique :

Lenoir, Pierre (sculpteur)

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Richelieu

Rue :

Richelieu

Latitude :

46,45479660 X

Longitude :

-1,16693012 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété de la commune

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. E dépôt 128. 1 M 29 : Dossier complet sur le monument, notamment : - Délibérations du Conseil municipal : le 28 septembre 1931, discussion sur l'emplacement du monument ; le 24 mars 1932, discussion sur l'emplacement exact du monument et sur le piédestal. - Correspondance officielle entre le maire, le préfet, le sous-secrétaire d'Etat aux Beaux-Arts et lettres échangées entre le maire et le sculpteur, 1931-1933. - Devis pour le piédestal par l'architecte municipal Emile Bordelais, le 18 mai 1933. Le socle sera en granit bleu de Vendée, le piédestal en pierre des Charentes, la plateforme en béton de ciment. Adjudication des travaux à l'entrepreneur luçonnais Pierre Coudert, le 7 juin 1933. - Devis pour l'entourage du monument par Bordelais, le 27 janvier 1934. Marché de gré à gré avec l'entrepreneur de serrurerie Maurice Vivier, le 16 février 1934.

Bibliographie :

CALVET, C. Pourquoi une statue de Richelieu à Luçon ? . Revue du Bas-Poitou, 1899, t. 12;WILLIAUME, Raymond. Inauguration de la statue de Richelieu à Luçon le 28 mars 1935. Au fil du Lay, 2008, n° 52