Hôtel Gourdeau du Plessis

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2007

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette demeure est connue sous le nom de Gourdeau du Plessis, du nom de la famille qui la possédait à la Révolution. On peut estimer la construction de la demeure au milieu ou cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, par le style des façades et par celui d'une cheminée en pierre, peinte faux marbre, à l'étage. A la Révolution, l'hôtel est vendu comme bien national provenant des mineurs Gourdeau, émigrés ; il est acquis le 19 février 1798 par l'ingénieur Louis Emmanuel Champion de la Bretonnière. La vente inclut les écuries, séparées de l'hôtel proprement dit, qui se trouvaient au sud de l'hôtel Rorthais de Marmande, au n° 8 de la rue. En 1816, date du premier cadastre, l'hôtel appartient à la famille Poictevin de la Rochette et, lors de la levée du cadastre de 1845, à la famille de Chasteigner. Vers la fin du XIXe siècle, la demeure a été divisée, ce qui a nécessité la construction d'une porte sur rue et d'un escalier en charpente pour chaque nouvelle maison, c'est-à-dire au n° 2 et au n° 4. Enfin, une pierre portant une inscription latine a été remployée, posée à l'envers, au sous-sol du n° 2.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 18e siècle;18e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

L'hôtel se compose d'un corps de bâtiment sur la rue Alexis-Vinçonneau, d'une aile nord sur la rue du Grand-Carmel et d'une petite aile au sud, quasiment imbriquée dans la demeure voisine. Entre le corps principal et l'aile nord, on note une dénivellation, le plancher de l'étage de l'aile étant plus élevé d'un mètre. Les deux escaliers sont en bois ; le sous-sol du n° 4 est voûté en berceau, celui du n° 2 (apparemment moderne) a un plafond.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans ; croupe

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré

Type et nature du couvrement :

voûte en berceau

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier intérieur ; en charpente

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Alexis-Vinçonneau

Rue :

Alexis-Vinçonneau

Latitude :

46,45278568 X

Longitude :

-1,16975360 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

cheminée

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 1 Q 200 : Procès-verbal d'estimation de l'hôtel en vue de sa vente comme bien national, le 10 nivôse an VI (30 décembre 1797).;AD Vendée. 1 Q 248, n° 221 : Acte d'adjudication de l'hôtel, vendu comme bien national, le 1er ventôse an VI (19 février 1798), à l'ingénieur Louis Emmanuel Champion de la Bretonnière.