Gendarmerie, actuellement logements

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2007

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
La gendarmerie s'est installée en 1811 dans l'ancienne caserne de la maréchaussée, située place du Minage, suite à la remise des bâtiments par l'Etat à la Ville dans cette perspective. Pendant la Révolution et jusqu'en 1811, la gendarmerie était logée à l'hôtel de Clairvaux, 16-20 avenue de Lattre de Tassigny ; des travaux furent envisagés à cet emplacement au début du XIXe siècle, mais restèrent sans suite. En dépit des travaux régulièrement entrepris place du Minage, la caserne est jugée en très mauvais état en 1848 et, rapidement, on décide de la reconstruire sur le même emplacement. Deux projets sont présentés en 1850, l'un par l'architecte Julien Ballereau, l'autre par l'architecte Boirel. C'est le projet Ballereau qui est retenu. Les adjudications sont faites en 1851 - à Chaumet et Mozart pour la maçonnerie, à Nord pour la charpente. Le procès-verbal de réception des travaux est signé le 16 septembre 1852 et les locaux sont loués au Département par la Ville. Très tôt, des malfaçons apparaissent et, en 1855, un état en est dressé. Par la suite, seuls des travaux secondaires seront réalisés. Quant à la prison, transférée dans la partie nord-ouest de la gendarmerie en 1842, elle se trouvait auparavant dans un bâtiment au nord de la cathédrale (voir le dossier IA85001786). L'idée de l'annexer à la gendarmerie est évoquée dès 1833 et l'architecte départemental Charles Vétault présente en 1834 un plan qui restera sans suite. Le véritable projet date de 1839, date à laquelle l'architecte départemental Joseph Malet fournit les plans et devis qui seront mis en oeuvre. En 1840, la Ville concède un terrain et des matériaux au Département, ce dernier étant le commanditaire, non la Ville. La construction se fait en 1841 et le transfert a lieu en 1842. En 1943, l'ancienne prison, inutilisée depuis 70 ans, est vendue par le Département à la Ville. Actuellement, les dépendances de la gendarmerie et la prison (correspondant à la partie nord, rue des Gentilshommes) n'existent plus et les trois corps de bâtiment principaux ont été aménagés en logements ; lors de ce remaniement, les deux escaliers en bois ont été refaits en maçonnerie.
Datation des campagnes principales de construction :

1ère moitié 19e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

Malet, Joseph (architecte) ; Ballereau, Julien (architecte)

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon

Matériau(x) de couverture :

ardoise ; tuile

Type de couverture :

toit à longs pans ; croupe

Partie de plan :

plan symétrique en U

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Minage

Rue :

Minage

Latitude :

46,45498071 X

Longitude :

-1,16449836 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. E dépôt 128. 1 M 8 : Documents concernant la caserne, place aux Cercles (actuelle place du Minage), située à l'emplacement de la future gendarmerie : - Procès-verbaux d'expertise des bâtiments, le 27 mai 1797 et le 22 juin 1801. - Document du 23 décembre 1811 concernant la remise des bâtiments à la Ville par l'Etat.;AD Vendée. E dépôt 128. 1 M 10 : - Documents sur la caserne, place aux Cercles, remise par l'Etat à la Ville en 1811, pour servir de gendarmerie (devis de travaux en 1811, 1813, 1838 etc ; caserne en mauvais état en 1848). - Dossier sur la reconstruction de la gendarmerie par l'architecte [Julien] Ballereau, de 1850 à 1852 (rapport très critique de l'ingénieur Duvivier et autres, le 12 décembre 1850, sur les deux projets, le premier dressé par Julien Ballereau, le second par Boirel ; devis par Ballereau ; procès-verbal d'adjudication des travaux à Chaumet et Mozart pour la maçonnerie ; décompte des travaux par Ballereau ; procès-verbal de réception des travaux le 16 septembre 1852 ; état des lieux détaillé le 18 septembre 1852 ; état des malfaçons en 1855).;AD Vendée. 1 O 397 : Documents concernant la gendarmerie : - Procès-verbal d'adjudication des travaux de reconstruction, le 31 août 1851, au charpentier luçonnais Nord. - Délibération du Conseil municipal, le 4 juillet 1914 : le bail expirant en 1917 et la caserne n'ayant ni jardin ni logement pour l'officier, plusieurs solutions sont envisagées - construire un logement à côté de la caserne, construire une nouvelle caserne ailleurs etc.;AD Vendée. 4 N 69 : Documents concernant la reconstruction de la gendarmerie par [Julien] Ballereau, de 1850 à 1852, et la location du bâtiment par la Ville au Département.;AD Vendée. E dépôt 128. 1 M 6 : Documents concernant la prison, transférée du bâtiment au nord de la cathédrale à la partie nord-ouest de la gendarmerie (première idée de transfert en 1833 ; projet de transfert, plans et devis en 1839 ; concession du terrain et des matériaux par la Ville au Département en 1840 ; construction en 1841 ; transfert en 1842).;AD Vendée. 4 N 16 : Documents concernant la prison, transférée en 1842 du bâtiment au nord de la cathédrale à la partie nord-ouest de la gendarmerie.;AD Vendée. E dépôt 128. 1 M 5 : Documents concernant la prison, située dans la partie nord-ouest de la gendarmerie (achat du bâtiment par la Ville au Département vers 1943, le bâtiment n'étant plus utilisé depuis 70 ans).