Hôtel, dit maison canoniale Serin de Lénardière

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2007

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Par les archives du chapitre, nous savons que cette ancienne maison canoniale a été reconstruite vers 1770 pour le chanoine Proust de la Barre - une datation qui est en accord avec les conclusions de l'analyse stylistique. De la maison précédente, il ne subsiste que le sous-sol, voûté en berceau ; nous en connaissons un procès-verbal d'expertise, en 1653. A la Révolution, la demeure est mise en vente comme bien national provenant de l'émigré Serin de Lénardière, ex chanoine déporté ; elle est acquise le 17 avril 1795 par Louis Durand, marchand à Luçon, qui la revend le 16 mai suivant à Pierre François Louis Marie Gentilz. La description faite à la Révolution rend assez bien compte de l'état actuel, à quelques modifications près. L'aile est (écurie, buanderie au XVIIIe siècle) a été aménagée en habitation, ainsi que la travée nord de l'aile ouest (hangar et galerie au XVIIIe). En 1998, l'accès au sous-sol a été déplacé et un nouvel escalier a été construit mais, surtout, le bâtiment principal, entre cour et jardin, a été prolongé d'une travée vers l'est. Cette adjonction a nécessité la destruction d'un hangar dont la toiture était soutenue par des colonnes qui - sous toute réserve - pourraient provenir d'un ancien édifice religieux de la ville.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 18e siècle;18e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans ; toit à un pan ; demi-croupe

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré

Type et nature du couvrement :

voûte en berceau

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Leclerc

Rue :

Leclerc

Latitude :

46,45312810 X

Longitude :

-1,16770092 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

lambris ; cheminée

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 2 G 26 : Procès-verbal d'expertise de la maison canoniale occupée par le chanoine François Augier, le 1er février 1653.;AD Vendée. 2 G 26 : Extrait du registre des délibérations du chapitre, le 27 avril 1770 : le chanoine Proust de la Barre fait un mur mitoyen avec la maison Serizay de la Guionnière, car il rénove sa maison.;AD Vendée. 1 Q 200 : Procès-verbal d'estimation de la maison de l'émigré Serin de Lénardière, ex chanoine déporté, en vue de sa vente comme bien national, le 16 brumaire an III (6 novembre 1794).;AD Vendée. 1 Q 587, n° 207 : Acte d'adjudication de la maison canoniale, vendue comme bien national le 28 germinal an III (17 avril 1795), à Louis Durand.;AD Vendée. 3 E 48/15 (étude Charrier) : Acte de vente de la demeure, le 27 floréal an III (16 mai 1795), par Louis Durand, marchand à Luçon, à Pierre François Louis Marie Gentilz, receveur à l'enregistrement à Luçon.