Château d'eau

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2008

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
La construction d'un château d'eau est liée à la décision, prise en 1910, d'installer un régiment de cavalerie à l'emplacement de l'ancien séminaire. Le réservoir aurait l'avantage de fournir en eau potable non seulement les militaires mais également l'ensemble de la population et, en outre, une usine de production électrique y serait associée. Dans cette double perspective, en novembre 1912, la municipalité accorde une concession à la Société luçonnaise d'eau et d'électricité, dirigée par l'ingénieur René Guinaudeau ; en novembre 1913, le Ministère de la Guerre et la Ville signent une convention, concernant l'approvisionnement en eau de la caserne. Après une tentative infructueuse dans l'enclos des Ursulines, le choix définitif du terrain est arrêté fin 1912. L'ambitieux projet de construction est alors mis en œuvre, à la demande de la Société luçonnaise d'eau et d'électricité, par l'architecte luçonnais d'origine nantaise J. Bardin, qui signe les plans en janvier 1913. Pour cette réalisation d'envergure en béton armé, Bardin collabore avec l'ingénieur nantais Guillemet, dépositaire du brevet du système Hennebique. Les travaux avancent à un rythme soutenu et l'édifice est achevé lors de l'arrivée du régiment de Dragons, en avril 1914. Désaffecté en 1961, le château d'eau n'est plus entretenu et sa démolition est envisagée en 1991. Il sera sauvé l'année suivante, par un classement d'office au titre des Monuments historiques.
Datation des campagnes principales de construction :

1ère moitié 20e siècle;20e siècle

Auteur Historique :

Bardin J. (architecte) ; Guinaudeau René (ingénieur) ; Guillemet (ingénieur)

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

béton ; béton armé ; enduit

Matériau(x) de couverture :

béton en couverture

Type de couverture :

dôme

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en charpente métallique

État de conservation :

désaffecté

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Président-Wilson

Rue :

Président-Wilson

Latitude :

46,45827924 X

Longitude :

-1,16600765 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

à signaler

Date(s) et nature de la protection :

1992/02/10 : classé MH ; 1991/07/31 : inscrit MH

Situation juridique :

propriété de la commune

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. E dépôt 128. Série 1 D : Délibérations du Conseil municipal, en particulier lors des séances des 16 novembre 1910, 15 février 1911, 14 février, 23 et 30 octobre 1912, 26 novembre 1913 et 4 février 1914.;DRAC des Pays de la Loire, Centre de Documentation du service des Monuments historiques : Dossier établi en vue du classement MH du château d'eau.

Bibliographie :

DELAVAL, Alain. Histoire d'eau. 303. Arts, Recherches et Créations, 1991, n° 31;DURET, André. Luçon, ville épiscopale et capitale maraîchine. [s. l.] : L'Etrave, 1995;GAUFFRIAU, Louis. Tel que je m'en souviens. Mémoires d'un vieux Luçonnais. Luçon : Imprimerie Luçonnaise, 1985