Hôtel Mauras d'Hervy

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2008

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
De l'hôtel Mauras d'Hervy, ne subsiste qu'une partie des communs, situés à l'arrière de la demeure, 3 et 5 rue de l'Ancienne-Comédie ; ces vestiges semblent dater du XVIIe. Le reste du fonds est occupé par des maisons datant du milieu du XIXe siècle (1832 pour les maisons rue Clemenceau, 1861 pour la maison 1 rue de l'Ancienne-Comédie). A la Révolution, l'hôtel Mauras d'Hervy a été mis en vente comme bien de noble ayant émigré. Il fut acquis en février 1795 par Joseph Marie Merland, de Challans. La description dans le procès-verbal d'estimation montre une demeure importante et soignée, avec un escalier en pierre à rampe en fer forgé, des cheminées en marbre dans le salon et dans deux des chambres, des balcons en fer forgé, une bibliothèque et une serre ; ces éléments dénotent, sinon une reconstruction au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, du moins un important remaniement. On connaît le plan de l'hôtel par le cadastre de 1816, l'hôtel proprement dit ayant sa façade sur l'actuelle rue Clemenceau, les communs donnant à l'arrière, rue de l'Ancienne-Comédie.
Datation des campagnes principales de construction :

17e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

État de conservation :

vestiges

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Ancienne-Comédie

Rue :

Ancienne-Comédie

Latitude :

46,45564292 X

Longitude :

-1,16728837 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 1 Q 200 : Procès-verbal d'estimation de l'hôtel en vue de sa vente comme bien national, le 2 vendémiaire an III (23 septembre 1794).;AD Vendée. Sous-série 1 Q (table des ventes révolutionnaires) : Mention de la vente de l'hôtel à Merland [Joseph Marie Merland, de Challans], le 13 pluviôse an III (1er février 1795).;AD Vendée. E dépôt 128. 1 G 5 : Registre des augmentations et diminutions de l'impôt foncier, établi à partir du cadastre de 1816, pour les années 1827-1845 : pour la parcelle N 140, à l'année 1832, on note des travaux de reconstruction pour la veuve Pierre Moreau.;AD Vendée. 3 P 1413 : Matrices du cadastre de 1845, en particulier le Registre présentant les augmentations et diminutions survenues dans la contenance et les revenus portés sur les matrices cadastrales : - Pour la parcelle G 955, on note des travaux de démolition pour Etienne Dezamy en 1852 (mais rien d'autre par la suite). - Pour la parcelle G 960, on note la démolition de bâtiments et la construction d'une nouvelle maison en 1861 pour Jean Moreau.