Maison de la chapelle des Josnières

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2008

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette maison dépendait d'un bénéfice ecclésiastique, la chapelle des Josnières. Le 7 avril 1748, un bail emphytéotique est passé entre le titulaire du bénéfice, le chanoine Mathurin Rampillon, et Barthélémy Rampillon. D'après Grégoire Moreau, peu après la passation de cet acte et l'expertise qui en a découlé, la maison fut reconstruite par Barthélémy Rampillon. A la Révolution, la maison fut mise en vente comme bien national provenant du clergé ; elle fut acquise pour 8100 livres, le 13 septembre 1796, par le chirurgien Henri Noël Parenteau. L'observation montre que des travaux ont eu lieu au cours de la seconde moitié du XIXe siècle ; la porte d'entrée, rue du Docteur-Choyau, date de cette campagne, ainsi que l'extension en rez-de-chaussée avec terrasse, contre la façade est de la maison. Actuellement, le jardin ne fait plus partie de la propriété ; des garages et une maison y ont été édifiés au XXe siècle.
Datation des campagnes principales de construction :

1ère moitié 18e siècle;18e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans ; croupe

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie

État de conservation :

restauré ; remanié

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Ancienne-Comédie

Rue :

Ancienne-Comédie

Latitude :

46,45574200 X

Longitude :

-1,16801198 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 3 E 49/39 (étude Ranfray) : Bail emphytéotique de la maison de la chapelle des Josnières par le chanoine Mathurin Rampillon à Barthélémy Rampillon, le 7 avril 1748.;AD Vendée. 1 Q 200 : Procès-verbal d'estimation de la maison en vue de sa vente comme bien national, le 9 fructidor an IV (26 août 1796).;AD Vendée. 1 Q 241, n° 457 : Acte d'adjudication de la maison, vendue comme bien national, le 15 fructidor an IV (1er septembre 1796), au chirurgien Henri Noël Parenteau.

Bibliographie :

MOREAU, Grégoire. Propriété immobilière à Luçon (1770-1830). Mémoire de maîtrise d'Histoire : I.C.E.S., La Roche-sur-Yon : 2000