Maison

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2009

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
D'après les conclusions de l'analyse stylistique, cette maison a sans doute été reconstruite au cours du troisième quart du XVIIIe siècle, en conservant le sous-sol voûté en berceau de la maison précédente. Cette datation semble confirmée par la teneur d'un acte de vente de 1749, où elle est dite en mauvais état, en dépit de son appellation de Maison neuve. En 1796, elle est citée comme confront lors de la vente du n° 3 comme bien national ; elle appartient alors à Poitevin de la Rochette, qui la loue au notaire Felix Jouanneau. Sur le plan cadastral de 1845, la maison est divisée en deux parcelles et sans aucun doute deux logements - ce qui a occasionné de nouveaux percements - mais appartient à un seul propriétaire. A une date que l'on ignore, la façade sur rue a été partiellement reculée, ce qui ne la rend guère lisible. En revanche, la façade sur cour, l'escalier et deux cheminées sont toujours ceux de la maison du XVIIIe siècle. Actuellement, la maison est rattachée à l'hôtel 3, rue des Gentilshommes, dans lequel elle est comme autrefois quelque peu imbriquée, comme le montre la mention de parties communes ou de servitudes, dans les actes du XVIIIe siècle : petite cour partagée, droit de puisage et droit de passer par le portail du n° 3.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 18e siècle;18e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré

Type et nature du couvrement :

voûte en berceau

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Gentilshommes

Rue :

Gentilshommes

Latitude :

46,45541796 X

Longitude :

-1,16514657 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

escalier

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 3 E 49/45 (étude Pouget) : Acte de vente de la maison par Jean Louis Roquelle, garçon de 24 ans vivant à Loudun, à François Gérard, bourgeois de Luçon, le 5 septembre 1749. Il est précisé que Roquelle tient la maison de sa mère, Louise Emilie Mouras, que la maison est appelée la Maison neuve et qu'elle est en mauvais état.