Maison

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2009

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette maison - divisée et partiellement réédifiée au XIXe siècle - était jusqu'en 1785 la grande maison Roussel de la Brochardière, reconstruite en 1786 pour le notaire Benjamin Chauveau. Elle jouxtait à l'est la petite maison Roussel de la Brochardière (actuel n° 25), elle-même reconstruite en 1855 pour Charles Chauveau. La grande maison ressortissait du fief de l'évêque alors que la petite ressortissait du fief de la Roulière. Dans une déclaration d'aveu la concernant, rendue en 1788, les aveux antérieurs sont énumérés ; le plus ancien est de 1519, attestant l'existence d'une demeure à cet endroit à cette date. Par plusieurs actes notariés, nous connaissons l'histoire de la maison au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle. En 1753, elle est vendue (avec le n° 25) par Adrien Mauras d'Hervy à Pierre Roussel de la Brochardière. En janvier 1785 (toujours avec le n° 25), elle est vendue par les héritiers de Louis Roussel de la Brochardière au notaire Benjamin Chauveau. La maison est dite en état de ruine dans l'acte et les vendeurs déduisent 2000 livres du prix de vente pour les travaux. En décembre 1786, la maison (cette fois-ci sans le n° 25) est louée par Benjamin Chauveau à l'huissier Oger. Elle est désignée dans l'acte comme étant nouvellement bâtie ; il est précisé que le puits ne sera achevé qu'en 1787 et que le bailleur enlèvera les décombres et pavera l'écurie. De cette maison - fortement remaniée au XIXe siècle - subsistent les communs donnant rue Emile-Zola et l'escalier en bois, réutilisé dans les communs mais monté de manière différente, ce qui ne permet pas de déterminer sa structure d'origine. Les travaux de remaniement (voire de reconstruction) des n° 21 et 23, au cours du XIXe siècle, ne sont pas documentés. Précisons que du fait que Roussel, puis Chauveau possédaient les deux maisons, les divisions sur le cadastre de 1816 ne sont pas aisément compréhensibles. Le n° 23 n'a pas pu être visité, les propriétaires résidant à l'étranger.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 18e siècle;18e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre, en charpente

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Gentilshommes

Rue :

Gentilshommes

Latitude :

46,45557099 X

Longitude :

-1,16356760 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 3 E 49/43 (étude Ranfray) : Vente de la grande et de la petite maison (n° 21-23 et n° 25) par Adrien Mauras d'Hervy à Pierre Roussel de la Brochardière, le 8 septembre 1753.;AD Vendée. 3 E 49/34 (étude Royer) : Inventaire après décès des meubles, effets et titres de Pierre Roussel de la Brochardière, marchand de draps de soie, dans sa maison rue des Gentilshommes, le 26 septembre 1775.;AD Vendée. 3 E 49/34 (étude Royer) : Procès-verbal de l'expertise des domaines dépendant de la succession de Pierre Roussel de la Brochardière, marchand de draps de soie - en particulier les maisons 21-23 et 25, rue des Gentilshommes - faite à partir du 4 juin 1776, par le maître tailleur de pierre Pierre Caillaud et le maître charpentier Pierre Cardin.;AD Vendée. 3 E 49/115 (étude Clément) : Acte de vente de la petite et de la grande maison par les héritiers de Louis Roussel de la Brochardière au notaire Benjamin Chauveau, le 25 janvier 1785.;AD Vendée. 3 E 49/116 (étude Clément) : Location de la grande maison, nouvellement bâtie, par le notaire Benjamin Chauveau à l'huissier Oger, le 9 décembre 1786.;AD Vendée. 3 E 49/117 (étude Clément) : Aveu et dénombrement rendu par le chapitre à l'évêque pour la grande maison Roussel de la Brochardière, le 23 février 1788. Avec mention des aveux antérieurs, jusqu'en 1519.

Bibliographie :

MOREAU, Grégoire. Propriété immobilière à Luçon (1770-1830). Mémoire de maîtrise d'Histoire : I.C.E.S., La Roche-sur-Yon : 2000