Pont à Didot

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2009

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Le premier pont, datant de la fin du XVIIIe siècle ou du début du XIXe, était en bois. En 1827, les garde-corps furent réparés. La reconstruction de l'ouvrage est entreprise en 1860.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 18e siècle;18e siècle;1ère moitié 19e siècle;19e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Le pont à Didot est un pont routier permettant de franchir le canal des Hollandais, sur la route allant de Luçon à Champagné-les-Marais. C'est un ouvrage en pierre de taille de calcaire, comportant deux arches voutées en berceau, avec une pile centrale. Son utilité est double ; d'une part, il est nécessaire à la circulation au sein du marais, d'autre part, il facilite l'écoulement des eaux du marais mouillé en direction du canal de Luçon.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; pierre de taille

Type et nature du couvrement :

voûte en berceau

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Latitude :

46,43727871 X

Longitude :

-1,14658287 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété publique

Documentation

Documents d'archives :

Inventaire général/ GAL Sud-Vendée. Etude du patrimoine hydraulique en Sud-Vendée : dossier sur le pont Didot, établi en 1999 par Géraldine Métayer.