Maison du chanoine Gogot

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2009

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette maison a été construite pour le chanoine Jacques Gogot, prieur du Vieux Pouzauges, après 1769, date à laquelle il acheta la propriété - alors une métairie - à Alphonse Henry Coutouly. Il est noté dans l'acte que certains travaux étaient inachevés en 1789, lors du décès du chanoine, en particulier un salon de compagnie. Il semble que le chanoine a passé les dernières années de sa vie dans cette maison, après s'être dessaisi de demeures plus importantes, le 8-10 rue Julien-David en 1769, le 12 rue Julien-David en 1775. Sous l'Ancien Régime, la maison ressortissait du fief de l'évêque.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 18e siècle;18e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Vaisseaux et étages :

sous-sol ; 1 étage carré

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Trois-Pigeons

Rue :

Trois-Pigeons

Latitude :

46,45439156 X

Longitude :

-1,16294570 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 3 E 49/30 (étude Royer) : Vente de la propriété - alors une métairie - par Alphonse Henry Coutouly à Jacques Gogot, prieur du Vieux Pouzauges, le 7 octobre 1769.;AD Vendée. 3 E 49/57 (étude Jouanneau) : Vente de la maison du chanoine Jacques Gogot, décédé, faite par ses héritiers à Pierre Rousseau, le 9 mai 1789. Il est noté dans l'acte que le chanoine avait acheté la maison le 7 octobre 1769 à Alphonse Henry Coutouly. La description est détaillée et l'acte fait mention de travaux entrepris par le chanoine et non achevés lors de son décès, notamment une salle de compagnie au rez-de-chaussée.